Rapport annuel 2018

Brexit

Actualité

Durant sa réunion de juillet 2019, le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Pharmacovigilance Risk Assessment Committee - PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a recommandé de nouvelles mesures afin d’éviter des erreurs de dosage avec le méthotrexate. De plus, le PRAC a entamé un réexamen du risque de méningiome lié aux médicaments contenant de la cyprotérone.

L’Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA) réexamine le risque de méningiome associé aux médicaments à base de cyprotérone. Ce risque est connu depuis longtemps par les professionnels de la santé, mais une étude française suggère que le risque de méningiome, même s'il est très faible, pourrait être plus élevé chez les femmes prenant de fortes doses de cyprotérone pendant une longue période.

En raison d’une pénurie de matières premières pour le médicament Clamoxyl I.V.-I.M., la firme GSK ne peut produire que 40 % de la quantité qui est nécessaire chaque année. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et l’INAMI émettent des recommandations pour les pharmaciens hospitaliers et les médecins spécialistes dans les hôpitaux.

Un article scientifique soulève des préoccupations au sujet des ballons recouverts de paclitaxel et des stents à élution de paclitaxel pour traiter la maladie vasculaire artérielle périphérique (MVAP). L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) émet des recommandations à ce sujet.

L’Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA) a commencé un réexamen des médicaments à base de leuproréline (Belgique : DEPO-ELIGARD®) en raison de rapports indiquant des erreurs lors de la préparation et de l’administration. Ces erreurs peuvent conduire à l’injection de quantités insuffisantes de médicament, réduisant ainsi l’efficacité du traitement.

Campagnes d'information

 

Dernière mise à jour le 15/05/2018