Brexit

Campagne sur les dispositifs médicaux

Actualité

Lors de sa réunion d'avril 2019, le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC ou Pharmacovigilance Risk Assessment Committee) de l'Agence européenne des médicaments (EMA ou European Medicines Agency) a entamé la réévaluation du médicament contre la sclérose en plaques LEMTRADA® (alemtuzumab). Son utilisation doit être restreinte durant la procédure en cours.

Suite à des disparités d’encodage détectées dans la base de données Article 57 de l’EMA, la division Vigilance de l’AFMPS demande aux titulaires d’autorisation de mise sur le marché de médicaments de vérifier scrupuleusement les données qui y sont encodées.

L'AFMPS a pris connaissance de la décision de Carrefour d'engager des pharmaciens dans certains supermarchés pour la délivrance de produits parapharmaceutiques et éventuellement également de médicaments. L'AFMPS insiste sur le fait que les mêmes exigences de qualité s'y appliqueront également.

L’utilisation de dompéridone chez les nouveau-nés, les nourrissons, les enfants (moins de 12 ans) et les adolescents pesant moins de 35 kg n’est plus approuvée au niveau européen. Une nouvelle étude clinique a démontré un manque d’efficacité du médicament.

L'AFMPS s’est activement préparée au Brexit au cours des derniers mois, et est prête à aider et soutenir l'industrie pharmaceutique et l’industrie des dispositifs médicaux avant et après le Brexit. La priorité reste d’éviter que des produits ne soient indisponibles pour le patient.

Campagnes d'information

 

Dernière mise à jour le 15/05/2018