Brexit

Actualité

Le Clamoxyl I.V.-I.M. est de nouveau disponible. Les recommandations formulées par l’AFMPS et l’INAMI relatives à une utilisation rationnelle par les pharmaciens hospitaliers et les médecins spécialistes ne sont plus d’application. Cependant, à terme, le Clamoxyl I.V.-I.M. et l’Augmentin I.V. ne seront plus commercialisés.

Malgré les campagnes de sensibilisation menées par le Service public fédéral Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement (SPF SPSCAE), la consommation de somnifères et calmants au niveau belge reste inquiétante. Pour récolter des informations concrètes sur l’utilisation belge de certaines de ces substances, l’AFMPS mettra en ligne une enquête nationale durant le mois de février 2020.

Le Réseau européen d’Innovation (European Innovation Network, EU-IN) annonce un projet pilote d’avis scientifique national simultané (simultaneous national scientific advice, SNSA)  pour renforcer le soutien réglementaire préalable à l'innovation. Le projet pilote démarre le 1er février 2020 avec le développement d'un modèle pour une approche optimale.

L’AFMPS a créé un formulaire en ligne pour la notification d’effets indésirables de médicaments à usage humain par les professionnels de la santé. Ce nouveau format rejoint le formulaire de notification pour les patients, en ligne depuis mars 2019. Dès maintenant, chacun peut notifier les effets indésirables des médicaments via des formulaires en ligne plus simples d’utilisation, via une seule adresse www.notifieruneffetindesirable.be.

Les collaborateurs d’entreprises qui fabriquent, importent ou distribuent des dispositifs médicaux peuvent-ils être présents dans le bloc opératoire ? Oui, mais uniquement sous certaines conditions ...

L’Amérique du Nord connait depuis plusieurs années une « épidémie » d’abus, de surdosages et de décès liés aux opioïdes. Dans une moindre mesure, ces dernières années l’utilisation d’opioïdes en Europe a fortement augmenté, entre autres pour faire face au syndrome de la douleur chronique. Bien que s’inscrivant dans le cadre de l’amélioration de la prise en charge de la douleur, l’utilisation accrue d’opioïdes est remise en question au vu des risques associés à leur abus. L’accent est donc mis sur la prévention de la dépendance et des abus, et sur l’importance de l’usage rationnel des opioïdes.

 

Dernière mise à jour le 15/05/2018