News AFMPS

Il y a 86 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 86 résultats

En plus de l'adresse postale principale connue de l’AFMPS, il est désormais possible d'utiliser une adresse de boîte postale de l’AFMPS pour notifier les effets indésirables sur papier.

Les résultats de 2018 confirment la tendance des années précédentes avec une consommation en baisse de 12,8 % de mg de substance active/kg de biomasse par rapport à l’année passée. C’est à nouveau la plus forte baisse en un an depuis 2011, pour la deuxième année consécutive. Par rapport à l’année de référence 2011, il s’agit d’une diminution totale de 35,4 %.

Suite à des disparités d’encodage détectées dans la base de données Article 57 de l’EMA, la division Vigilance de l’AFMPS demande aux titulaires d’autorisation de mise sur le marché de médicaments de vérifier scrupuleusement les données qui y sont encodées.

Le nouveau règlement européen relatif aux médicaments vétérinaires permet davantage d'innovation et une plus grande disponibilité des médicaments vétérinaires, une simplification administrative et des garanties fortes pour la santé et le bien-être des animaux, la santé publique et l'environnement.

L’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration- FDA) a reconnu l’AFMPS équivalente dans le cadre de l’accord de reconnaissance mutuelle (MRA) entre l’Union européenne et les États-Unis.

La nouvelle édition du bulletin d’information électronique à destination des professionnels de la santé est en ligne.

L'Agence européenne des médicaments (EMA, European Medicines Agency) est d'avis que le rapport bénéfice / risque des médicaments vétérinaires contenant de l'oxyde de zinc et qui sont destinés à une administration orale à des animaux producteurs de denrées alimentaires est négatif. Les avantages de ces médicaments pour la prévention de la diarrhée chez les porcelets sont inférieurs aux risques pour l'environnement. Sur la base de l'avis de l'EMA, la Commission européenne a décidé le 26 juin 2017 que tous les États membres devaient retirer, au plus tard le 26 juin 2022, toutes les autorisations nationales de mise sur le marché (AMM’s) existantes pour des médicaments à usage vétérinaires contenant de l'oxyde de zinc qui sont destinés à une administration orale aux animaux producteurs de denrées alimentaires.

L'Agence européenne des médicaments (EMA- European Medicines Agency) a publié le 8e rapport de l'ESVAC (European Surveillance of Veterinary Antimicrobial Consumption) relatif à la vente d'antibactériens à usage vétérinaire en 2016.

Jusqu’à aujourd’hui, les Good Manufacturing Practices (GMP- bonnes pratiques de fabrication ou BPF) des médicaments n’étaient disponibles qu’en anglais. À présent, les GMP seront disponibles en français et en néerlandais sur le site internet de l’AFMPS.

Le Comité pour les médicaments à usage vétérinaire (CVMP, Committee for Medicinal Products for Veterinary Use) de l’Agence européenne des médicaments (EMA, European Medicines Agency) a réévalué le risque pour le consommateur par rapport à la diéthanolamine utilisée dans des médicaments vétérinaires. Suite aux conclusions du CVMP l’AFMPS suspend les autorisations de mise sur le marché de tous les médicaments à usage vétérinaire contenant de la diéthanolamine et destinés aux animaux producteurs de denrées alimentaires.