Actualités AFMPS

Il y a 769 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 769 résultat(s)

Donnez votre avis sur les vaccins génétiquement modifiés pour le traitement de l’hépatite B

Le SPF Santé publique et l'AFMPS vous invitent à participer à la consultation publique sur un essai clinique avec les vaccins génétiquement modifiés ChAd155-hIi-HBV et MVA-HBV pour le traitement d’une infection par le virus de l’hépatite B (HBV). La consultation publique se déroule du 27 novembre 2021 au 27 décembre 2021.

Coronavirus : changement des délais pour les demandes d'essais cliniques COVID-19

Depuis le 25 mars 2020, des délais raccourcis sont utilisés pour les demandes d'essais cliniques avec des médicaments pour le traitement ou la prévention du COVID-19. Maintenant que la campagne de vaccination a atteint la majorité de la population, ces délais réduits sont étendus à 15 jours calendaires.

Coronavirus : aperçu mensuel des effets indésirables des vaccins contre la COVID-19 du 18 novembre 2021

Tous les mois, l'AFMPS publie un aperçu cumulatif des effets indésirables signalés suite à l'administration d'un vaccin contre la COVID-19 en Belgique. En étant totalement transparente, l'AFMPS vise à accroître la confiance dans les vaccins contre la COVID-19.

PRAC novembre 2021 : mises à jour sur les vaccins contre la COVID-19 et conclusion du signal de sécurité pour Imbruvica

Lors de la réunion de novembre 2021, le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Pharmacovigilance Risk Assessment Committee - PRAC) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a fait des mises à jour sur les vaccins contre la COVID-19 et conclut un signal de sécurité pour Imbruvica.

MedSafetyWeek : aidez à rendre les vaccins plus sûrs en notifiant les effets indésirables suspectés

L'AFMPS, en collaboration avec les autorités compétentes de 64 pays, participe à une campagne internationale sur les médias sociaux soulignant l'importance de déclarer les effets indésirables après une vaccination.

Coronavirus : aperçu mensuel des effets indésirables des vaccins contre la COVID-19 du 21 octobre 2021

Tous les mois, l'AFMPS publie un aperçu cumulatif des effets indésirables signalés suite à l'administration d'un vaccin contre la COVID-19 en Belgique. En étant totalement transparente, l'AFMPS vise à accroître la confiance dans les vaccins contre la COVID-19.

PRAC octobre 2021 - Produits contenant du nomégestrol et produits contenant de la chlormadinone et mise à jour sur les vaccins COVID-19

Lors de sa réunion d'octobre 2021, le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Pharmacovigilance Risk Assessment Committee - PRAC) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a commencé un réexamen du risque de méningiome avec les médicaments contenant du nomégestrol et de la chlormadinone. Le PRAC a également examiné les données sur la thromboembolie veineuse et la thrombocytopénie immunitaire avec les vaccins COVID-19.

Les sachets de nicotine ne sont plus considérés comme des médicaments

Dans un nouvel avis, la Commission Mixte déclare que les sachets de nicotine ne sont plus considérés comme des médicaments. Les doses habituelles (environ 10 mg) ne présentent pas de risque d’intoxication dans le cadre d’une utilisation normale. Des recommandations sont toutefois formulées aux fabricants. Celles-ci concernent la teneur en nicotine et la dose journalière maximale, l'utilisation par les enfants et les allégations thérapeutiques.

Coronavirus : aperçu mensuel des effets indésirables des vaccins contre la COVID-19 du 23 septembre 2021

Tous les mois, l'AFMPS publie un aperçu cumulatif des effets indésirables signalés suite à l'administration d'un vaccin contre la COVID-19 en Belgique. En étant totalement transparente, l'AFMPS vise à accroître la confiance dans les vaccins contre la COVID-19.

Vaccin contre la grippe : 840 000 doses de plus disponibles pour la saison de la grippe 2021-2022

3,78 millions de vaccins contre la grippe sont disponibles pour la prochaine campagne de vaccination, soit un quart de plus que l'année dernière. Cette disponibilité accrue permet l'abandon de la délivrance en phases. Cela signifie que quiconque le souhaite pourra se faire vacciner d'emblée dès le 15 octobre 2021.

1-10 de 769 résultat(s)