News AFMPS

Il y a 73 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 73 résultats

Un médicament présentant un défaut de qualité peut impacter la santé des patients ou engendrer des difficultés d’usage pour le professionnel de la santé. Vous pouvez notifier un défaut de qualité via le site web de l’AFMPS.

Sur base de l’évolution du projet pilote pour le nouveau règlement relatif aux essais cliniques, l’AFMPS a mis à jour les lignes directrices pour les promoteurs d’essais cliniques impliqués dans le projet pilote.

Durant la réunion du 28- 31 octobre 2019, le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Pharmacovigilance Risk Assessment Committee- PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a mis en œuvre des mesures visant à réduire au maximum le risque d’effets indésirables graves avec Lemtrada. De plus, le PRAC recommande que Xeljanz soit utilisé avec précaution pour tous les patients présentant un risque élevé de caillots sanguins.

L’Agence européenne des médicaments (EMA, European Medicines Agency) et les autorités compétentes en matière de médicaments des États membres européens, dont l’AFMPS, sont au courant qu’une impureté de nitrosamine (NDMA, N-nitrosodiméthylamine) a été détectée dans une petite quantité de médicaments antidiabétiques à base de metformine en dehors de l’Union européenne (UE). Des analyses sont actuellement effectuées sur les médicaments au sein de l’UE.

À partir du 1er janvier 2020, seuls les médicaments contre la toux et le rhume contenant une seule substance active peuvent être vendus.

L’AFMPS a interrogé plus de 12 000 étudiants universitaires francophones sur l’utilisation de médicaments stimulants. Il en ressort que 5 % de ces étudiants utilisent des médicaments stimulants dans l’espoir d’améliorer leurs performances d’étude sans qu’il s’agisse d’une utilisation médicale.

La quatrième #MedSafetyWeek a lieu du 25 au 29 novembre 2019. Lors de cette semaine, plus de 50 autorités compétentes du monde entier participent à une campagne sur les réseaux sociaux afin de souligner l'importance de notifier les effets indésirables des médicaments. Cette année, la campagne se concentre sur les interactions possibles lorsqu’on associe plusieurs médicaments.

Comme le recommandait le Centre fédéral d'expertise des Soins de santé (KCE), un nouveau pas dans la lutte contre la résistance aux antimicrobiens (AMR) est franchi : l’édition 2019 du guide des antibiotiques de la Commission belge de coordination de la politique antibiotique (BAPCOC) est accessible en ligne via le site web du Centre belge d'information pharmacothérapeutique (CBIP).

Comment les autorités de santé publique telles que l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS), le SPF Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement (SPF Santé publique), l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (INAMI) et le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE), peuvent-elles impliquer plus (pro)activement les patients et les mettre davantage au premier plan tout au long du cycle de développement de médicaments innovants?

Le pharmacien pourra désormais délivrer un médicament jusqu’à trois mois maximum à partir de la date de prescription, sauf lorsque le prescripteur indique une date de délivrance. Pour les médicaments remboursés, le délai de remboursement sera également de trois mois à partir de la date à laquelle le prescripteur a rédigé la prescription médicale.