News AFMPS

Il y a 32 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 32 résultats

Par mesure de précaution, la firme pharmaceutique Johnson & Johnson procède, en accord avec l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS), au rappel volontaire de deux lots de LANSOYL PARAFFINE, suite à la mise en évidence par un consommateur de deux morceaux de verre trouvés dans un pot.

L’AFMPS a pris connaissance des résultats d’une enquête réalisée par une étudiante de l’université d’Anvers (UAntwerpen) dans le cadre de son travail de fin d’étude. Celui-ci portait sur les effets indésirables et la sécurité des médicaments antiépileptiques et s’intéressait entre autres à la problématique actuelle concernant l’utilisation du valproate durant la grossesse

Lors de sa réunion de novembre 2017, le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC ou Pharmacovigilance Risk Assessment Committee) de l’Agence européenne des médicaments (EMA ou European Medicines Agency) a clôturé la réévaluation des comprimés à libération modifiée contenant du paracétamol. Le PRAC a également démarré deux nouvelles procédures d’arbitrage (referral) pour Xofigo et Esmya.

Lors de sa réunion d’octobre 2017, le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC ou Pharmacovigilance Risk Assessment Committee) de l’Agence européenne des médicaments (EMA ou European Medicines Agency) a clôturé la procédure d’arbitrage (referral) pour le médicament Zinbryta (daclizumab). Le PRAC a également démarré une nouvelle réévaluation des solutions pour perfusion contenant de l’hydroxyéthyl amidon.

L’AFMPS lance une campagne pour encourager à participer aux essais cliniques.

L’AFMPS lance une nouvelle campagne de sensibilisation : « Prendre un médicament en cas de désir d’enfant, de grossesse ou d’allaitement? »

Le 7 décembre 2017 l’implémentation de la nouvelle méthodologie de contrôle dans le secteur des dispositifs médicaux deviendra une réalité.

De nouvelles données, analysées par l'Agence européenne des médicaments (EMA), ont permis de conclure que les risques de troubles de l'humeur, de pensées suicidaires et de dépression sont également possibles avec la prise de finastéride à 1 mg/jour.

La campagne européenne de sensibilisation visant à encourager la notification d'effets indésirables suspectés de médicaments se déroule cette année du 20 au 24 novembre.

En mars 2017, une nouvelle formulation du Levothyrox® (lévothyroxine) (Merck), un médicament utilisé pour le traitement de l’hypothyroïdie, a été mise sur le marché en France. L’équivalent belge du Levothyrox® (Merck) est l’Euthyrox® (Merck).