Rapport ESVAC 2011 : surveillance de la consommation des antimicrobiens à usage vétérinaire

L’Agence européenne des médicaments (EMA)  a publié le rapport ESVAC  (European Surveillance of Veterinary Antimicrobial Consumption) 2011 sur les ventes des médicaments antimicrobiens à usage vétérinaire. Ce rapport présente des données standardisées de consommation des antimicrobiens, basées sur les conditionnements vendus.

L’EMA a publié le rapport sur les ventes d’agents antimicrobiens en Europe en 2011 . Le rapport, préparé par le « European Surveillance of Veterinary Antimicrobial Consumption (ESVAC) project » institué  à l’EMA, présente des données de vente, standardisées et globales, des agents antimicrobiens à usage vétérinaire. Les données sont maintenant basées sur le nombre de conditionnements vendus, ce qui permet une analyse plus raffinée des données, notamment une analyse par forme pharmaceutique.

Au total 25 pays de l’Union européenne (UE)/Espace économique européen (EEA) ont soumis à l’EMA des données sur les ventes de 2011. Environ 85% de la population totale des animaux de rente dans l’UE et EEA vivent dans ces 25 pays.

Le rapport montre que dans 19 des pays qui ont fourni des données à ESVAC en 2010 et en 2011, il y a une diminution des chiffres de vente en 2011. Cette diminution varie de 0,4% à 28%. Ceci suggère que des initiatives comme des campagnes pour un bon usage, des restrictions d’utilisation, une meilleure prise de conscience de la menace de  la résistance et/ou la fixation d’objectifs de  réduction de la consommation des antimicrobiens dans les états membres de l’UE ont eu un effet sur la vente de ces médicaments dans le secteur vétérinaire. Des informations supplémentaires concernant les programmes nationaux et les campagnes de bon usage des antimicrobiens et une meilleure expérience dans la collecte des données dans tous les pays de l’UE/EEA sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions probantes. 

L’utilisation responsable des agents antimicrobiens constitue un facteur clé pour réduire au minimum le développement et la propagation de la résistance aux antimicrobiens. La collecte de données précises sur la consommation d’agents antimicrobiens par les animaux producteurs de denrées alimentaires est donc un élément essentiel pour identifier et quantifier le risque de développer et de propager une résistance aux antibiotiques dans la chaîne alimentaire. Le rapport sera utilisé par les évaluateurs et les gestionnaires de risques dans les États membres pour informer en matière de politique antimicrobienne et d’utilisation responsable des antimicrobiens.

Le projet ESVAC a été lancé par l’EMA à la suite d’une demande émanant de la Commission européenne visant à développer une approche harmonisée pour collecter et rapporter les données relatives à l’utilisation des antimicrobiens chez les animaux dans les États membres.

Contact : infovet@afmps.be


 

Dernière mise à jour le
16/10/2013