Antibiotiques à usage vétérinaire : vigilance !

L’utilisation inconsidérée d’antibiotiques présente un risque pour la Santé publique dans la mesure où elle favorise l’apparition de souches de bactéries résistantes. Celles-ci rendent dès lors les infections plus difficiles à traiter. Des mesures ont déjà été prises en médecine humaine pour que les antibiotiques soient utilisés à bon escient. Afin de réduire la consommation des antibiotiques à usage vétérinaire et de favoriser leur bon usage, BelVet-SAC (Belgian Veterinary Surveillance of Antibiotic Consumption) et le centre d’expertise AMCRA asbl (AntiMicrobial Consumption & Resistance in Animals) suivent de près les chiffres de consommation des antibiotiques, surveillent l’apparition des résistances des bactéries à ceux-ci et sensibilisent les professionnels du secteur vétérinaire à cette problématique. L’AFMPS collabore activement avec ces instances. Le rapport BelVet-SAC 2010 est maintenant disponible.

L’usage fréquent des antibiotiques est une préoccupation pour la santé humaine et animale.
A l’instar de ce qui se fait en médecine humaine, les chiffres de consommation des antidotiques sont suivis en médecine vétérinaire depuis 2007.

BelVet-SAC a mis en place un système de suivi qui permet de rassembler et d’analyser les données de consommation des antibiotiques au niveau national.
Ce suivi s’effectue à l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) en collaboration avec la faculté vétérinaire de l’Université de Gand (Unité d’épidémiologie vétérinaire).

Le rapport BelVet-SAC 2010 (en anglais - résumé en français page 3) est maintenant disponible.

Pour plus d’informations, consultez le site de BelVet-SAC.

Aujourd’hui, en Belgique, l’utilisation des antibiotiques chez les animaux est la plus élevée d’Europe. Des efforts ciblés pour la réduire s’imposent.
A l’instar des initiatives prises en médecine humaine, une information et des campagnes de sensibilisation à l’attention des professionnels du secteur vétérinaire et des responsables d’animaux sont nécessaires pour leur faire prendre conscience de cette problématique et pour favoriser une consommation réduite et une utilisation responsable des antibiotiques.
L’AFMPS assume un rôle actif à ce niveau.
Pour évaluer l’effet des mesures prises, une surveillance continue de l’utilisation des antibiotiques ainsi qu’en parallèle le suivi de l’apparition des résistances aux antibiotiques sont nécessaires. Tout ceci pour protéger la santé humaine et animale.

Le Centre d’Expertise AMCRA asbl (AntiMicrobial Consumption & Resistance in Animals) dont les statuts ont été publiés dans le Moniteur belge du 20/12/2011, est compétent pour tout ce qui concerne l’utilisation des antibiotiques chez les animaux et l’apparition des souches de bactéries résistantes.
L’AFMPS soutient le centre d’expertise AMCRA asbl et le finance en collaboration avec l’AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire).

Pour plus d’informations concernant le centre d’expertise AMCRA, consultez le site http://www.rohh.ugent.be
 

Contact: infovet@afmps.be

 

Dernière mise à jour le
17/01/2013