Médicaments contenant de la quinine : nouvelles mise en garde et interactions

Le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC ou Pharmacovigilance Risk Assessment Committee) de l’Agence européenne des médicaments (EMA ou European Medicines Agency) recommande l’adaptation du résumé des caractéristiques du produit (RCP) et de la notice pour le public des médicaments contenant de la quinine.

Suite à l’évaluation européenne du dernier rapport périodique actualisé de sécurité (PSUR ou Periodic Safety Update Report) relatif aux médicaments contenant de la quinine, le PRAC de l’EMA a conclu que la balance bénéfice/risque de ces médicaments reste favorable. Le PRAC recommande cependant d’adapter le résumé des caractéristiques du produit (RCP) et la notice pour le public concernant une mise en garde quant au risque d’allongement de l’intervalle QT (une des phases du rythme cardiaque) associé à la quinine.

La prudence est recommandée chez les patients atteints d’affections prédisposant à un allongement de l’intervalle QT, ainsi que chez les patients souffrant d’un bloc auriculo-ventriculaire (un trouble au niveau du stimulus cardiaque). En outre, la prudence est recommandée lors d’une administration concomitante de la quinine avec des médicaments qui allongent l’intervalle QT.

Par ailleurs, la quinine peut augmenter les taux sanguins de phénobarbital et de carbamazépine. Par conséquent, une surveillance étroite des patients est recommandée lors d’une utilisation concomitante de la quinine avec ces médicaments.

En Belgique, il n’existe actuellement pas sur le marché de spécialité contenant de la quinine. Cette information est néanmoins importante, dans la mesure où la quinine peut être prescrite et délivrée sous forme de préparation magistrale.

Dernière mise à jour le
21/09/2017