L’AFMPS poursuit le développement de son réseau de partenariats européens

En tant qu’autorité nationale compétente, l’AFMPS est activement engagée au niveau européen. Et, dans le cadre de ses activités internationales, l’agence poursuit le développement de son réseau de partenariats européens.

Son action s’exerce au travers des activités d’évaluation, de contrôle, d’inspection et d’autorisation effectuées pour le compte de l’Agence européenne des médicaments (EMA, European Medicines Agency). L’AFMPS travaille également conjointement avec ses collègues des autorités compétentes des états membres de l’Union européenne au sein du Heads of Medicines Agency (HMA).

En outre, la Belgique renforce la collaboration avec les pays voisins en matière de médicaments et de produits de santé.

  • En 2018, la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg ont concrétisé leur déclaration conjointe du 4 juillet 2016 (Gäichel IX) dans une convention de coopération qui approfondit leur collaboration. Les inspecteurs de l’AFMPS sont notamment habilités à mener des inspections auprès des fabricants et distributeurs de médicaments et des grossistes en médicaments sur le territoire luxembourgeois, conjointement avec les inspecteurs luxembourgeois de la Division de la Pharmacie et des Médicaments (DPM).
  • En France, Xavier de Cuyper, l’administrateur général de l’AFMPS, a été nommé au Conseil d’administration de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Le conseil d’administration fixe les orientations de la politique de l’ANSM.
  • En France toujours, l’ANSM a récemment mis en place un Comité d’information des produits de santé (CIPS). Jamila Hamdani, responsable de la cellule Pharmacovigilance (usage humain)/Évaluation au sein de la direction générale POST autorisation de l’AFMPS, y représente l’AFMPS. Ce comité est dédié aux questions d’information et de communication sur les produits de santé. Il a pour mission de proposer des solutions innovantes pour l'ANSM, puis de participer à leur mise en action. C’est un comité pluridisciplinaire qui réunit des représentants d'associations de patients, des professionnels de santé, d’agences étrangères et des experts.
  • Des pistes de collaboration et de synergies sont en cours d’élaboration avec le Grand-Duché de Luxembourg et l’ANSM au niveau des dispositifs médicaux et de l’indisponibilité des médicaments.
Dernière mise à jour le
09/01/2020