Indisponibilité de SOPP-SSPP 4 %, solution pour infusion (CAF-DCF) : recommandations à l’attention des pharmaciens hospitaliers et des médecins spécialistes au sein des hôpitaux

En raison d’un problème de production chez le fabricant, le médicament SOPP‑SSPP 4 %, solution pour infusion (CAF-DCF) est indisponible en Belgique depuis fin avril 2018. L’AFMPS, l’INAMI et le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaine alimentaire et Environnement émettent des recommandations destinées aux pharmaciens hospitaliers et aux médecins spécialistes au sein des hôpitaux.

Le médicament SOPP-SSPP 4 %, solution pour infusion (CAF-DCF), est indisponible en Belgique depuis fin avril 2018 et compte tenu de l'absence d'alternative, la seule possibilité est d'importer de l'albumine 5 % conformément à l'article 105 (déclaration du médecin) de l'arrêté royal du 14 décembre 2006.

L’AFMPS, le SPF SPSCAE et l’INAMI soulignent que l'importation doit être rationnelle et que, par conséquent, seul un nombre limité de produits peut être importé à la fois, pour compenser l’indisponibilité pendant une durée de maximum deux semaines, à condition qu’il n'y ait pas d'alternative disponible.

Un lot de SOPP-SSPP 4 % devrait être mis à disposition fin mai 2018. Sur base des chiffres de vente actuels de CAF-DCF, ce stock devrait être suffisant pour deux semaines, mais compte tenu des nombreuses commandes en attente, il sera épuisé plus rapidement. Selon les informations disponibles, le problème devrait être résolu à partir du 1er juillet 2018.

Pour trouver une solution à court terme aux ruptures de stock de médicaments essentiels, une Task Force peut être mise en place au sein du groupe de travail sur les indisponibilités.

Pour résoudre le mieux possible la rupture de stock de SOPP-SSPP 4 %, la Task Force a formulé les recommandations suivantes.

  • Compte tenu du stock limité qui sera normalement libéré fin mai 2018, il est fortement recommandé d'utiliser l'albumine de manière aussi rationnelle que possible, à savoir uniquement pour la plasmaphérèse, indication pour laquelle il n'existe pas d'alternative.
  • Pour les autres indications les plus courantes, en particulier les brûlures et l'utilisation dans les services de soins intensifs, l’utilisation de l'albumine 20 % est temporairement recommandée. Selon les informations disponibles, ce médicament est disponible en quantités suffisantes.

L'AFMPS, le SPF SPSCAE et l’INAMI continuent de chercher d'autres alternatives (moins coûteuses) et communiqueront à ce sujet en temps voulu.

Dernière mise à jour le
31/05/2018