Antibiotic Awareness Week : collaborer afin de réduire la résistance aux antimicrobiens.

La lutte contre la résistance aux antimicrobiens (RAM) est, selon l'Organisation mondiale de la Santé, l'un des grands défis de notre société. Les maladies se transmettent de l'être humain à l'animal et inversement, les actions de prévention de lutte contre les RAM doivent donc s'adresser aussi bien au secteur humain que vétérinaire et même au niveau de l'environnement. C'est pourquoi l'AFMPS s'engage fortement, avec toutes les autorités concernées, dans une approche intersectorielle contre la RAM, selon le principe de « One World One Health ».

Du 12 au 18 novembre a lieu la Antibiotic Awareness Week au niveau mondial, avec en clôture le 18 novembre la European Antibiotic Awareness Day.

Au sein de l'Union européenne, on estime que la RAM est responsable de 25 000 décès par an, au niveau mondial il est même question de 700 000 décès par an. Sans mesures efficaces pour lutter contre celle-ci, la situation pourra évoluer d'ici 2050 à 10 millions de décès. La Commission européenne a publié le 29 juin 2017 un « One Health Action Plan Against AMR », où l'accent était mis sur le principe « One Health », selon lequel la santé humaine et la santé animale sont liées.

En Belgique également, on travaille dur à la lutte contre la RAM. Ainsi, deux des trois objectifs en matière de réduction de l'utilisation d'antibiotiques chez les animaux ont été atteints cette année. Depuis 2011, l'utilisation de prémélanges antibactériens (aliments mélangés avec des antibiotiques) a diminué en tout de - 66,6 % (objectif : - 50%) et les antibiotiques d'importance critique ont connu une diminution de - 84 % (objectif : - 75 %).

L'AFMPS poursuit dans ce cadre le développement de l'application SANITEL-MED, un outil en ligne pour l'enregistrement électronique de la fourniture d'antibiotiques par les vétérinaires. Sur la base des données enregistrées, toutes les exploitations d'élevage de veaux de boucherie, de volaille et de porcs recevront un rapport d'analyse en 2018. Ce rapport doit inciter le vétérinaire de l'exploitation et l'éleveur à remettre en question et analyser l'utilisation d'antibiotiques dans l'exploitation afin qu'ils appliquent le principe d' « utilisaton prudente ». Le troisième et principal objectif (- 50 % d'utilisation d'antibiotiques) peut ainsi être atteint.

Plusieurs autorités et organisations luttent contre la RAM. Mais vous pouvez également apporter votre aide. Devenez un antibiotic guardian et choisissez une promesse simple sur la manière dont vous ferez une meilleure utilisation d'antibiotiques et contribuerez à conserver pour l'avenir ces médicaments susceptibles de sauver des vies.

Informations supplémentaires
World Antibiotic Awareness Week
European Antibiotic Awareness Day

 

Dernière mise à jour le
16/11/2018