Pharmacies ouvertes au public

Le pharmacien-titulaire gère la pharmacie (officine). Il ou elle peut se faire aider ou remplacer par un ou plusieurs pharmaciens. Ils peuvent faire appel à des assistants pharmaciens.

Ouvrir ou fermer une officine pharmaceutique
Pour ouvrir une officine ouverte au public, vous avez besoin d’une autorisation, accordée par le ministre de la Santé publique. Vu qu’il y a actuellement un moratoire, vous ne pouvez pas demander de nouvelle autorisation. La liste des officines autorisées se trouve sur le site web de l’AFMPS.

Votre officine ferme pour au moins 60 jours ? Faites-en la demande via le formulaire de fermeture temporaire d’une officine.

Modifier l’enregistrement d’une officine pharmaceutique

Vous modifiez l’enregistrement de votre officine, par exemple pour désigner un autre pharmacien-titulaire ou titulaire d’autorisation ? Vous devez le communiquer à l’AFMPS dans les 60 jours.

Transférer une officine pharmaceutique vers un autre emplacement

Pour déplacer une officine existante vers une autre adresse (un transfert), vous avez besoin d’une autorisation, accordée par le ministre de la Santé publique. Vous pouvez demander cette autorisation via le formulaire de demande.

Dans la liste des transferts récents, vous pouvez vérifier si, selon l’arrêté d’implantation des officines pharmaceutiques, un emplacement se trouve dans la zone d’exclusion de 1,5 kilomètre autour d’une nouvelle implantation. Vous voyez également si une procédure est actuellement en cours pour un certain lieu.

  • La liste contient aussi bien des lieux d’implantation initiaux que les nouveaux emplacements visés.
  • Les colonnes « Resultaat MB » et « Datum MB » indiquent si et quand le ministre a pris une décision et si celle-ci est positive ou négative.
  • La colonne « Procédure » indique le type de transfert :

Pour une fusion de deux officines ou plus, une autorisation est également nécessaire. Conformément à l’article 3, § 2 de l’arrêté d’implantation des officines, aucune officine ne peut être ouverte ou transférée dans un rayon de 1,5 km autour de la pharmacie qui demeure après la fusion et ce durant une période de dix ans. Le transfert d'une officine existante à l'intérieur de cette zone peut néanmoins être autorisé dans un rayon de 100 mètres ou en cas de force majeure. Vous trouverez toutes les officines fusionnées dans la liste des officines pharmaceutiques fusionnées.

Obligations légales et contrôle

La réglementation pour les officines est très complexe. Les pharmaciens doivent respecter des dispositions légales pour entre autres :

Chaque pharmacien est responsable de la qualité des médicaments et produits de santé qu’il délivre. Les produits de santé sont, par exemple, des dispositifs médicaux. Ces dispositifs médicaux doivent toujours porter un marquage CE.

Un pharmacien doit également, autant que possible, veiller à ce que les patients utilisent correctement leurs médicaments, par exemple en :

  • donnant des informations sur les effets indésirables possibles ;
  • donnant des conseils sur le dosage (posologie) des médicaments ;
  • vérifiant les interactions entre les médicaments chez les patients qui utilisent plusieurs médicaments en même temps.

Les pharmaciens-inspecteurs de l’AFMPS contrôlent si les pharmaciens respectent la réglementation. Si ce n’est pas le cas, ils peuvent imposer des sanctions.

Informations supplémentaires

Des questions sur les officines ouvertes au public ? Envoyez un e-mail à pharmacy@fagg-afmps.be.

Pharmacie sur internet

Préparation de médication individuelle (PMI)

 

Dernière mise à jour le 15/09/2020