Temps d'attente

Les denrées alimentaires d’origine animale peuvent contenir des résidus de médicaments administrés à des animaux dont la viande, les abats, le lait, les œufs ou le miel sont destinés à la consommation humaine (animaux producteurs de denrées alimentaires). Ces résidus pouvant avoir des effets nocifs sur la santé du consommateur et afin de protéger la santé publique, on attribue donc un temps d’attente aux médicaments administrés aux animaux de rente. Le temps d’attente est le temps à respecter entre la dernière administration du médicament à usage vétérinaire et la collecte des denrées alimentaires, ou la période durant laquelle le lait, les œufs et le miel ne peuvent pas être utilisés pour la consommation humaine. A l’issue de ce temps d’attente, la teneur en substances actives provenant du médicament est suffisamment basse pour être considérée comme inoffensive. Le temps d’attente est entre autres calculé en fonction de la Limite Maximale de Résidus (LMR).

La LMR d’une substance active est la teneur maximale de cette substance (et dans certains cas, de ses métabolites) que l’on peut accepter comme légalement autorisée dans ou sur les denrées alimentaires d’origine animale. Ces valeurs diffèrent, pour une même substance active, selon l’espèce animale ou le tissu concerné (viande, graisse et peau, foie, rein, lait, œufs, miel).

Le Règlement (CE) n° 470/2009 du Parlement européen et du Conseil du 6 mai 2006 établissant des procédures communautaires pour la fixation des limites de résidus des substances pharmacologiquement actives dans les aliments d’origine animale constitue, avec le Règlement (UE) n° 37/2010 de la Commission du 22 décembre 2009 relatif aux substances pharmacologiquement actives et à leur classification en ce qui concerne les limites maximales de résidus dans les aliments d’origine animale, la base pour l’établissement des temps d’attente pour les médicaments à usage vétérinaire.

Les temps d’attente pour les médicaments à usage vétérinaire destinés aux animaux producteurs de denrées alimentaires sont régulièrement mis à jour. Ils figurent dans la banque de données des médicaments à usage vétérinaire (téléchargeable et à ouvrir avec le programme ACCESS - dernière mise à jour :  03/04/2017). Après avoir fait la recherche pour un médicament, il suffit de double-cliquer sur son nom pour ouvrir une nouvelle fenêtre dans laquelle apparaîtra le temps d’attente, à côté d’autres informations relatives au médicament concerné.

Les temps d’attente sont également directement accessibles dans une liste actualisée (dernière mise à jour :  03/04/2017) + signification des codes de la liste.

Ces temps d’attente repris dans la banque de données et dans la liste actualisée sont indiqués à titre d’information.
Seuls les temps d’attente mentionnés dans la notice la plus récemment approuvée doivent être considérés comme juridiquement valables.
Vu la période de transition légale dont le responsable de la mise sur le marché dispose pour l’adaptation des rubriques modifiées, il peut arriver que les temps d’attente figurant sur l’étiquetage et la notice des médicaments vétérinaires en circulation soient différents des temps d’attente les plus récemment approuvés.
Le contenu de la banque de données et de la liste actualisée est destiné à aider les opérateurs sur le terrain mais n’engage en aucune façon la responsabilité de l’AFMPS.

Si un médicament à usage vétérinaire et/ou un temps d’attente n’est pas repris dans la banque de données, vous pouvez obtenir des informations auprès de l’AFMPS via infovet@afmps.be.”

Communiqué du 16/09/2010 à l’attention des vétérinaires qui administrent et/ ou fournissent des médicaments pour des animaux producteurs d’aliments et doivent fixer un temps d’attente.


 

Dernière mise à jour le 11/04/2017