Vaccin contre la grippe : les personnes de 50 ans et plus peuvent se faire délivrer le vaccin sans prescription préalable en pharmacie

A cause du COVID-19, il est encore plus important de vacciner le plus largement possible les groupes à risque, y compris les personnes plus âgées, contre la grippe saisonnière. Toutes les personnes âgées de 50 ans et plus peuvent donc se faire délivrer le vaccin contre la grippe en pharmacie, sans avoir besoin d'une prescription médicale préalable du médecin (généraliste).

Une couverture vaccinale élevée contre la grippe chez les personnes plus âgées peut aider à éviter une surcharge des soins de santé. Par conséquent, la vaccination contre la grippe pour 2020-2021 sera séquencée en accordant la priorité aux groupes à risque.

De plus, une mesure exceptionnelle est prévue à partir du 5 octobre 2020. Les personnes âgées de 50 ans et plus peuvent aller chercher leur vaccin antigrippal chez le pharmacien, même si elles n'ont pas encore reçu de prescription médicale d'un médecin.

Le pharmacien peut prescrire lui-même le vaccin et le délivrer au patient. Toutefois, l'administration du vaccin doit avoir lieu sous la responsabilité d'un médecin (généraliste).

Informations pratiques pour les patients

  • Vous avez 50 ans ou plus ?

Vous avez droit en priorité à un vaccin contre la grippe. À partir du 5 octobre 2020, vous pouvez vous rendre sans prescription médicale chez votre pharmacien et demander votre vaccin contre la grippe. Le pharmacien vérifiera votre âge et vous posera quelques questions (par exemple sur d'éventuelles allergies). Si l’analyse est positive, le pharmacien vous prescrira et vous délivrera le vaccin. Le pharmacien vous conseillera sur la meilleure façon de conserver le vaccin à la maison. Ensuite, vous devrez prendre rendez-vous avec votre médecin (généraliste) pour vous faire administrer le vaccin. Il est recommandé de le faire entre la mi-octobre et la mi-décembre.

  • Vous appartenez à un groupe à risque mais vous n'avez pas 50 ans ?

Vous devez obtenir une prescription médicale de votre médecin (généraliste) avant de vous rendre en pharmacie. Vous pouvez venir chercher votre vaccin en priorité (jusqu'au 15 novembre). Votre pharmacien vous conseillera sur la meilleure façon de conserver le vaccin à la maison. Ensuite, vous devrez prendre rendez-vous avec votre médecin (généraliste) pour vous faire administrer le vaccin. Il est recommandé de le faire entre la mi-octobre et la mi-décembre.

  • Vous n'appartenez pas à un groupe à risque et vous n'avez pas 50 ans ?

Vous devez obtenir une prescription médicale de votre médecin (généraliste) avant de vous rendre en pharmacie. À partir du 15 novembre, votre pharmacien pourra vous délivrer votre vaccin, en fonction des disponibilités, après que les groupes cibles prioritaires auront été vaccinés.

Informations complémentaires pour les pharmaciens
Cette mesure exceptionnelle est assortie de certaines conditions.

  • La délivrance du vaccin a lieu dans une pharmacie publique (cette mesure n'est donc pas valable pour une pharmacie de l'hôpital) et le pharmacien suit un protocole de prescription fixe : le pharmacien vérifie notamment l'âge du patient, s'assure que le patient n'a pas d'allergies connues et dangereuses et l'informe de la bonne façon de conserver le vaccin (au frais).  
  • Le pharmacien enregistre la délivrance du vaccin antigrippal dans le registre des prescriptions, de sorte que les informations soient disponibles dans le Dossier Pharmaceutique Partagé (DPP) du patient.

Les groupes à risque
Le Conseil Supérieur de la Santé a identifié les groupes à risques suivants :

Catégorie A

Groupe 1 : les personnes à risque de complications

  • toutes les femmes enceintes quel que soit le stade de grossesse
  • tout patient à partir de l’âge de 6 mois présentant une affection chronique sous-jacente, même stabilisée, d’origine pulmonaire (incluant l’asthme sévère), cardiaque (excepté l’hypertension), hépatique, rénale, métabolique (incluant le diabète), BMI > 35, neuromusculaire ou des troubles immunitaires (naturels ou induits)
  • toute personne de 65 ans et plus
  • les personnes séjournant en institution
  • les enfants de 6 mois à 18 ans inclus sous thérapie à l’aspirine au long cours

Groupe 2 : le personnel du secteur de la santé

Groupe 3 : les personnes vivant sous le même toit que

  • des personnes à risque du groupe 1
  • des enfants de moins de 6 mois 

Catégorie B

  • les personnes âgées entre 50 et 65 ans

Informations complémentaires

 

 

 

 

Dernière mise à jour le
05/10/2020