News AFMPS

Il y a 23 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 23 résultats

Plus de 1 800 médicaments illégaux ont été saisis dans sept magasins au cours d’une action ciblée à Bruxelles. Il s’agit en grande majorité de produits pour blanchir la peau contenant des corticostéroïdes, particulièrement populaires auprès de la communauté d’origine africaine. Ces médicaments peuvent provoquer des effets secondaires graves tels que des infections, des cicatrices ou une insuffisance surrénale.

L’AFMPS demande la mise en quarantaine des désinfectants Surfa’safe et Opaster Anios vu la présence de bactéries dans ces produits. Ces produits ne doivent plus être utilisés et vont être rappelés par le fabricant. Dans l’attente d’informations complémentaires et par mesure de précaution, l’AFMPS demande la mise en quarantaine immédiate de ces désinfectants. L’AFMPS est en contact avec le fabricant et l’autorité française (l’agence nationale de sécurité des médicaments, ANSM) et suit l’évolution du dossier et des actions à prendre.

L’AFMPS été confrontée à un cas d’usurpation d’identité avec utilisation abusive des données de l’entreprise pour l’obtention illégale de précurseurs de drogues.

Le retrait du Royaume-Uni (RU) de l’Union européenne (UE) aura des conséquences sur la surveillance du commerce des précurseurs des drogues entre l’UE et le RU. Plusieurs scénarios sont possibles.

La troisième édition du Formulaire Thérapeutique Magistrale, ou FTM, est désormais disponible en une version unique en ligne, sur le site www.tmf-ftm.be.

L’afmps met en garde contre le danger que représentent les produits de régime illégaux contenant du 2,4-dinitrophénol ou DNP.

Le mardi 2 septembre 2014 vers midi, environ 45 litres de liquide contaminé par le virus polio ont été rejetés depuis le site de production GSK de Rixensart vers la station d’épuration locale de Rosières et par la suite dans la rivière Lasne.

L’agence fédérale des médicaments et des produits de santé (afmps) et l’Institut de Santé publique (WIV-ISP) mettent en garde le public contre des autodiagnostics frauduleux destinés à détecter la présence du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) vendus en Belgique via internet. Ces produits, permettant à chacun de réaliser des tests VIH, étant non conformes et donc illégaux, l’afmps et le WIV-ISP recommandent aux patients désireux de réaliser des tests VIH de ne pas acheter ces produits et de consulter un médecin.

Les médicaments contenant de l’éphédrine (ou ses sels) ou de la pseudoéphédrine (ou ses sels) sont classés dans une nouvelle catégorie et sont soumis à une autorisation d’exportation. L’alpha-phénylacétoacétonitrile (APAAN) devient une substance classifiée.

Les médicaments contenant de l’éphédrine, de la pseudoéphédrine, de la nor-éphédrine ou leurs sels ont maintenant des codes tarifaires spécifiques. Le code correct doit donc être mentionné sur tous les documents officiels relatifs à chaque importation ou exportation d’un de ces médicaments.