Médecine nucléaire : pénurie en Technétium 99m (Tc-99m)

Le Tc-99m est un radio-isotope utilisé en médecine nucléaire pour effectuer le diagnostic de nombreuses maladies. Lamajoritédes réacteurs qui produisent principalement le Mo-99, isotope-mère du Tc-99m, sont à l’arrêt pour entretien ou en raison de problèmes techniques. Deux réacteurs encore actifs sont utilisés à plein rendement. Néanmoins, la quantité de Tc-99m n’est actuellement pas suffisante pour répondre à tous les besoins. Des priorités ont donc été définies.

La Direction générale « Organisation des établissements de soins » (DG1) du SPF santé publique, sécurité de la chaine alimentaire et environnement a rédigé une circulaire  à l’attention des chefs de service de médecine nucléaire et les directions des hôpitaux concernant la carence en générateurs de technétium-99m. Ce produit, après avoir été injecté, est très facilement détectable dans l’organisme par des détecteurs de radioactivité (gamma-caméras) et permet donc le diagnostic de nombreuses maladies.

Cette circulaire donne aux professionnels de la santé des recommandations pour utiliser au mieux le Te-99m disponible. Les priorités y sont clairement définies. La circulaire  est disponible sur le site internet de la DG1.

Un document « FAQs » est également disponible sur le site internet de la DG1. Il reprend les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les patients à ce sujet.

Il est possible de trouver plus d’informations concernant la pénurie en Tc-99m au niveau national et européen sur le site internet de la Société Belge de Médicine Nucléaire (Belnuc) et celui  l’Association Européenne de Médecine Nucléaire (EANM).

 

Dernière mise à jour le
25/01/2013