Médicaments contrefaits et illégaux : mise en garde !

Les médicaments contrefaits et illégaux représentent un danger potentiel pour la santé car ils n’offrent aucune garantie de qualité, de sécurité et d’efficacité. Ces derniers temps, des produits contenant du melanotan sont proposés sur internet pour générer un bronzage artificiel. Ces produits sont d’origine frauduleuse et représentent un risque réel pour la santé. L’afmps met en garde contre l’achat de ces produits et rappelle le message de sa campagne : « Médicaments par internet ! Ne surfez pas avec votre santé ! ».

Les médicaments contrefaits et autres médicaments illicites relèvent de la criminalité pharmaceutique. Ils constituent une infraction à la législation sur les médicaments et représentent un danger potentiel pour la santé publique car ils n’offrent aucune garantie de qualité, de sécurité et d’efficacité.
Certaines analyses révèlent l’absence, un sous dosage ou un surdosage du principe actif, et même la présence de substances extrêmement toxiques.

Les inspecteurs de l’Unité spéciale d’enquête de l’afmps constatent depuis quelques temps que de plus en plus de produits contenant du mélanotan sont proposés en vente sur internet via des sites illégaux tant en Belgique qu’à l’étranger.

Le mélanotan est une substance hormonale qui serait utilisée pour générer le bronzage. Il est également préconisé comme aphrodisiaque et comme stimulant de la fonction érectile.

Le mélanotan est actuellement investigué en tant que médicament dans un certain nombre d’essais cliniques. Actuellement, il s’agit donc exclusivement d’un produit expérimental qui n’est pas encore approuvé comme médicament et dont la distribution est donc illégale.

Les produits contenant du mélanotan qui sont offerts en vente sur internet sous le nom de Melanotan ou de MT2 ou encore sous d’autres dénominations sont d’origine frauduleuse. Par conséquent, l’afmps ne peut en garantir la qualité, la sécurité et l’efficacité.

Les analyses des produits récemment confisqués ont montré que ceux-ci pouvaient contenir des substances actives qui comportent de très grands risques pour l’utilisateur. Ainsi, lors de l’analyse la plus récente, de l’insuline a été retrouvée dans des produits qui étaient offerts en vente sous le nom de Melatonan. Le mauvais usage de l’insuline peut entraîner le coma et même la mort.

L’afmps rappelle donc le message de la campagne qu’elle a lancée en octobre 2009 : « Médicaments par internet ! Ne surfez pas avec votre santé ! ». Via le site de cette  campagne (www.medicaments-par-internet.be), l’afmps souhaitait sensibiliser le grand public aux risques potentiels auxquels il expose sa santé en achetant des médicaments par internet hors du circuit légal.

Contact : soe-use@fagg-afmps.be

 


 

 

 

Dernière mise à jour le
29/01/2013