Validité des comprimés d’iode destinés aux habitants d’une zone à risque nucléaire

L’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) relaie l’information communiquée par la Direction Générale Centre de Crise du Service Public Fédéral Intérieur (IBZ), relative à la validité des comprimés d’iode distribués aux habitants d’une zone à risque aux alentours d’un site nucléaire. Ces comprimés distribués en 1999 et 2002 restent parfaitement valables et efficaces au moins jusque fin octobre 2009.

La date de péremption indiquée sur l’emballage des comprimés d’iode distribués en 1999 et 2002 est dépassée depuis 2008. L’institut Scientifique de Santé Publique  (ISSP) contrôle annuellement la conformité des comprimés et ce depuis la première distribution en 1999. Après une nouvelle analyse, l’ISSP confirme que ces comprimés d’iode peuvent encore être utilisés, en cas d’accident nucléaire,  au moins jusque fin octobre 2009, pour autant que les conditions de conservation soient remplies.

L’IBZ met tout en œuvre pour organiser dès que possible la campagne de distribution de nouveaux comprimés d’iode et la campagne d’information de la population.

Plus d’informations sont disponibles dans le communiqué de l’IBZ.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour le 28/01/2013