Corgard (nadolol) : radiation de l’autorisation de mise sur le marché (AMM).

La filiale belge de Bristol-Myers Squibb a demandé à l’AFMPS la suppression de l’AMM du Corgard (nadolol) et a ainsi mis fin à la commercialisation de ce médicament en Belgique.
Le nadolol est un β-bloquant pour lequel il y a des alternatives thérapeutiques en Belgique.
Un médecin peut cependant poursuivre le traitement d’un patient au nadolol, puisque la commercialisation de ce médicament dans d’autres pays d’Europe, et notamment en France sous la dénomination de Corgard (Sanofi Aventis France), continue.
Etant donné qu’il n’existe plus d’AMM pour un médicament à base de nadolol en Belgique, le pharmacien peut, en application de l’article 105 de l’arrêté royal du 14/12/2006 relatif aux médicaments à usage humain et vétérinaire, importer un médicament autorisé dans le pays d’origine, sur base d’une prescription pour un patient déterminé (ou dans le cas d’un pharmacien d’hôpital, sur base d’une demande écrite d’un prescripteur pour un groupe de patients), accompagnée d’une déclaration écrite du médecin (cf. annexe VI de l’arrêté royal susvisé).

Contact : info.medicines@fagg-afmps.be

Dernière mise à jour le 28/01/2013