La mise en quarantaine des désinfectants Surfa’safe et Opaster Anios

L’AFMPS demande la mise en quarantaine des désinfectants Surfa’safe et Opaster Anios vu la présence de bactéries dans ces produits. Ces produits ne doivent plus être utilisés et vont être rappelés par le fabricant. Dans l’attente d’informations complémentaires et par mesure de précaution, l’AFMPS demande la mise en quarantaine immédiate de ces désinfectants. L’AFMPS est en contact avec le fabricant et l’autorité française (l’agence nationale de sécurité des médicaments, ANSM) et suit l’évolution du dossier et des actions à prendre.

Contexte
Surfa’safe premium est un désinfectant largement utilisé dans le milieu médical (hôpitaux, cabinets médicaux, etc.) pour la désinfection des surfaces et des dispositifs médicaux non invasifs. Opaster Anios est un désinfectant de haut niveau pour la désinfection des dispositifs médicaux invasifs notamment du matériel chirurgical.

L'ANSM a été informée par les Laboratoires Anios de la présence de bactéries Burkholderia cepacia dans plusieurs lots de Surfa’safe premium et ses déclinaisons et de Pseudomonas oryzihabitans dans des lots d’Opaster Anios. Ces bactéries sont des germes naturellement présents dans l’environnement (dans l’eau notamment). Il s’agit de bactéries appelées opportunistes, c’est-à-dire susceptibles de provoquer une infection chez des personnes immunodéprimées. Le risque d’infection pour la population générale est très faible

Des tests microbiologiques sont actuellement réalisés par les Laboratoires Anios sur l’ensemble de leurs produits et pourront conduire à d’autres rappels si des bactéries sont identifiées. Les premiers résultats sur une vingtaine de lots n’ont pas mis en évidence la présence de bactéries.

L’origine de la contamination serait liée au réseau d’eau de l’usine. Les Laboratoires Anios procèdent à une désinfection des circuits d’eau. Dans ce contexte, la production est suspendue, ainsi que la distribution de tous les produits issus de l’usine Sainghin en Mélantois. Un redémarrage de l’usine ne pourra être envisagé qu’après vérification de la résolution du problème par l’ANSM.

Recommandations à l’attention des utilisateurs
L’AFMPS demande de ne plus utiliser et de maintenir en quarantaine jusqu’à nouvel ordre les désinfectants Surfa’safe premium et ses déclinaisons ainsi qu’Opaster Anios.

Dans l’attente des résultats complets de ces analyses microbiologiques, par mesure de précaution et autant que possible, l’AFMPS, comme les autorités françaises, invite les utilisateurs à privilégier l’utilisation d’autres produits que la gamme Anios pour les populations à risque, en particulier les patients ayant un système immunitaire affaibli.

Vous trouverez plus d’informations sur le site web de l’ANSM.

Dernière mise à jour le
12/11/2019