Identification d’une souche vaccinale recombinante provenant de vaccins vivants atténués contre le VSDRP chez des porcs

L’Agence européenne des médicaments (EMA, European Medicines Agency) poursuit ses recherches après qu’au Danemark, une souche recombinante contenant du matériel génétique de deux vaccins vivants atténués contre le virus du syndrome dysgénésique et respiratoire du porc (VSDRP), a été identifiée. Cette souche recombinante est associée aux signes cliniques du SDRP, tels qu’une baisse de fertilité chez les truies, une augmentation du nombre de rejets de la portée, une augmentation de la mortalité des porcelets, une baisse de l’appétit et des affections respiratoires chez les jeunes porcs.

La recombinaison entre différentes souches du VSDRP, dont des souches de vaccins vivants atténués contre le VSDRP de type 1, est un phénomène connu qui a déjà été rapporté dans la littérature scientifique. La propagation d’une souche recombinante du VSDRP, semblable à celle qui a été identifiée au Danemark, peut avoir lieu partout et à tout moment.

Mesures de précaution
Afin de limiter l’apparition de souches vaccinales recombinantes de vaccins vivants atténués contre le VSDRP chez les porcs, l’utilisation de différents vaccins vivants atténués contre le VSDRP au sein d’une population, aussi bien de façon simultanée que successive, est fortement déconseillée. Il est recommandé de vacciner tous les animaux au sein d’une population.

Les vaccins vivants atténués contre le VSDRP ne peuvent pas être utilisés dans les populations naïves par rapport au VSDRP chez lesquelles la présence du VSDRP n’a pas été établie au moyen de méthodes diagnostiques fiables.

Recommandations pour les vétérinaires
On recommande un contrôle accru de chaque signe clinique suspect du SDRP au sein d’une population vaccinée. Ces signes cliniques peuvent, tout comme d’autres effets indésirables, être notifiés à adversedrugreactions_vet@afmps.be ou à vetcompendium.

Il est également demandé de notifier par ce biais quand, via séquençage, la recombinaison est constatée entre les souches vaccinales ou entre une souche vaccinale et le virus de type sauvage.

En Belgique, les vaccins vivants atténués contre le VSDRP suivants sont sur le marché.

Nom du vaccin Titulaire d’autorisation Substance active
Ingelvac PRRS MLV Boehringer Ingelheim Vetmedica GmbH Porcine Respiratory and Reproductive Syndrome Virus (PRRSV), Live, Attenuated quantum satis
Ingelvac PRRSFLEX EU Boehringer Ingelheim Vetmedica GmbH Porcine Respiratory and Reproductive Syndrome Virus (PRRSV), Live, Attenuated quantum satis
Porcilis PRRS Intervet International BV Porcine Respiratory and Reproductive Syndrome Virus (PRRSV), Live, Attenuated quantum satis
ReproCyc PRRS EU et ImpranFLEX Boehringer Ingelheim Vetmedica GmbH Porcine Respiratory and Reproductive Syndrome Virus (PRRSV), Live, Attenuated quantum satis
Suvaxyn PRRS MLV Zoetis Belgium SA Porcine Respiratory and Reproductive Syndrome Virus (PRRSV), Live, Attenuated quantum satis
Unistrain PRRS Laboratorios Hipra SA Porcine Respiratory and Reproductive Syndrome Virus (PRRSV), Live, Attenuated quantum satis

 

Dernière mise à jour le
18/12/2019