Flash VIG-news : VALPROATE : connaissance insuffisante du matériel éducationnel

L’AFMPS a pris connaissance des résultats d’une enquête réalisée par une étudiante de l’université d’Anvers (UAntwerpen)* dans le cadre de son travail de fin d’étude. Celui-ci portait sur les effets indésirables et la sécurité des médicaments antiépileptiques et s’intéressait entre autres à la problématique actuelle concernant l’utilisation du valproate durant la grossesse (voir Actualité AFMPS).

L’enquête, menée auprès de médecins prescripteurs et de pharmaciens, montrait que la majorité des professionnels de la santé ignoraient l’existence d’un matériel éducationnel pour le valproate. Ce matériel est disponible depuis 2014 afin d’informer les professionnels de la santé et les patientes des risques associés au valproate pour les femmes enceintes et les femmes en âge de procréer et des mesures nécessaires pour minimiser ces risques.

Les informations concernent le risque de troubles du développement neurologique chez les enfants nés de femmes qui prenaient du valproate pendant la grossesse, ainsi que le risque connu de malformations congénitales chez les bébés qui ont été exposés au médicament pendant la grossesse (in utero).

L’AFMPS souhaite donc rappeler aux professionnels de la santé et aux patientes que ce matériel éducationnel est disponible sur le site internet de l’AFMPS et que celui-ci comprend :

L’AFMPS rappelle également aux prescripteurs la nécessité d’expliquer aux patientes enceintes ou en âge de procréer les risques liés à l’utilisation de ce médicament pendant la grossesse et de leur remettre le feuillet d’information.

Un formulaire d’accusé de réception de l’information liée aux risques de l’utilisation du valproate durant la grossesse doit être signé par le médecin et par la patiente, et consigné dans le dossier médical de cette dernière.

Par ailleurs, dans le but de conseiller et d'informer les femmes concernant l'utilisation correcte des médicaments et les risques associés à leur utilisation avant et pendant une grossesse et durant la période d'allaitement, l’AFMPS lance une nouvelle campagne de sensibilisation: « Prendre un médicament en cas de désir d’enfant, de grossesse ou d'allaitement ? ». Une brochure et une affiche sur la prise des médicaments avant, pendant et après la grossesse, sont mises à disposition du public dans les cabinets des médecins généralistes, et sont aussi consultables et téléchargeables sur www.medicamentsetgrossesse.be

* Leila Tahri, “Valproïc acid – adverse effects and safety of anti-epileptic drugs”, Mémoire de Master en Sciences Pharmaceutiques, Université d’Anvers, Juillet 2017.

Dernière mise à jour le
20/12/2017