Flash VIG-news : ingestion accidentelle de solutions kératolytiques par des enfants

En cas d’ingestion de solutions kératolytiques à usage externe contenant, entre autres, de l’acide salicylique et du collodion, une prise en charge médicale urgente est nécessaire. Veillez à conserver les flacons hors de portée des enfants.

L’AFMPS a pris connaissance de deux cas récents d’ingestion accidentelle par des enfants de solutions kératolytiques à usage externe contenant, entre autres, de l’acide salicylique et du collodion.

Le premier cas est survenu dans un contexte de confusion avec des gouttes vitaminées, également conditionnées dans un petit flacon en verre brun (D-Cure® solution buvable en gouttes). Dans le deuxième cas, un enfant a accidentellement ingéré, dans un état de somnolence, le produit qui était conservé sur la table de nuit. Dans les deux cas, une hospitalisation et un traitement spécifique ont été nécessaires mais l’évolution a heureusement été favorable.

Le collodion est un mélange de nitrocellulose, d'éther et d'éthanol qui forme un revêtement hydrophobe après évaporation des solvants. La nature adhésive et les qualités occlusives de ce revêtement procurent à l’acide salicylique une durée de contact suffisante pour causer des lésions au niveau des muqueuses ; ces propriétés physico-chimiques empêchent la dilution et l’élimination de l’acide.

La toxicité systémique due à l’absorption de l’acide salicylique, de l’éther ou d’autres principes actifs est peu probable étant donné que les volumes ingérés sont généralement petits (Severe Irritation After Collodion Based Wart Remover Ingestion In Children; Moens J, Mostin M. Belgian Poison Centre, Brussels, Belgium; poster for the EAPCCT International Congress May 2018).

En cas d’ingestion de tels produits, une prise en charge médicale est urgente.

Les petits flacons peuvent présenter un attrait particulier pour les jeunes enfants.

Il est demandé aux pharmaciens qui délivrent des solutions kératolytiques ou d’autres produits irritants de :

  • rappeler que, comme tout médicament, ces solutions doivent être tenues hors de la vue et de la portée des enfants ;
  • attirer l’attention des parents sur les risques de confusion potentiels entre différents produits délivrés en petits flacons.
Dernière mise à jour le
28/11/2018