Disponibilité limitée du vaccin Pneumovax 23® : recommandations aux prescripteurs, aux pharmaciens (hospitaliers) et aux grossistes

Suite à la pandémie de COVID-19, nous observons une augmentation mondiale de la demande de vaccin Pneumovax 23®, qui est utilisé pour la prévention des infections à pneumocoques. Les stocks de ce vaccin sont actuellement très limités en Belgique. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) émet par conséquent des recommandations.

Le vaccin Pneumovax 23®, qui est utilisé pour la prévention des infections à pneumocoques, est temporairement indisponible en Belgique depuis le 24 septembre 2020. En dépit du fait que des doses de Pneumovax 23® seront encore mises à disposition au cours des prochains mois, il y aura des périodes d'indisponibilité jusqu'à la fin 2020. Le titulaire d'autorisation disposera toujours d'une quantité limitée de vaccins pour les cas urgents.

Les experts de la Task Force Indisponibilités de l'AFMPS se sont réunis pour chercher des solutions. La Task Force fait des recommandations aux prescripteurs, aux pharmaciens (hospitaliers) et aux grossistes :

  • Limitez les livraisons de Pneumovax 23® temporairement aux officines hospitalières.
  • Réservez les vaccins Pneumovax 23® disponibles pour la vaccination d'enfants de 2 ans et plus et d'adultes présentant un risque accru d'infections invasives à pneumocoques (IIP) qui avaient déjà été vaccinés avec Prevenar®, Prevenar 13® ou Synflorix®. Il s'agit spécifiquement :
    • D'adultes présentant des troubles immunitaires.
      • Maladies inflammatoires à médiation immunitaire (Immune-Mediated Inflammatory Diseases, IMID) en immunosuppresseurs
      • Transplantation d'organes (Solid Organ Transplantation, SOT) : cœur, foie, rein, pancréas, poumon et intestin
      • Malignités hématologiques après une chimiothérapie
      • Transplantation de cellules souches hématopoiétiques (Hematopoietic Stem Cell Transplantation, HSCT)
      • VIH
      • Immunodéficience primaire (Primary Immunodeficiency, PID)
    • D'adultes et enfants de 2 ans et plus souffrant d'asplénie anatomique et/ou fonctionnelle, de drépanocytose ou d'une hémoglobinopathie.
    • D'adultes et enfants de 2 ans ou plus présentant une fuite de liquide céphalorachidien ou un implant cochléaire.
    • D'enfants immunocompétents de 2 ans et plus présentant les facteurs de risque suivants :
      • Maladie cardiaque chronique (principalement cardiopathie cyanogène congénitale, insuffisance cardiaque, hypertension avec complications cardiaques)
      • Maladie pulmonaire chronique (bronchectasie, mucoviscidose, dysplasie bronchopulmonaire, fibrose pulmonaire interstitielle, trouble neuromusculaire avec risque d'aspiration, asthme sévère devant être traité avec des stéroïdes systémiques)
      • Autres maladies métaboliques
    • D'enfants de 2 ans et plus souffrant de troubles immunitaires compromettants :
      • Trouble immunitaire primaire
      • Thérapie immunosuppressive et autres troubles immunosuppresseurs acquis, y compris la leucémie, le néoplasme, lymphome, transplantation d'un organe solide, greffe de moelle osseuse et infection à VIH
      • Insuffisance rénale chronique (syndrome néphrotique, défaillance rénale chronique)
      • Diabète sucré mal contrôlé
  • Vaccinez selon le schéma du Conseil Supérieur de la Santé (CSS).
  • Pour tous les autres groupes cibles (adultes présentant une comorbidité1 et personnes en bonne santé de 65 ans ou plus), reportez la vaccination avec Pneumovax 23®.
    • Le schéma du CSS prévoit une primo-vaccination avec Prevenar 13®, suivie par une vaccination avec Pneumovax 23® après au moins huit semaines. Un report de ce vaccin de suivi de quelques mois ne pose aucun problème. Il n'est pas nécessaire de reporter la primo-vaccination avec Prevenar 13®.
    • Vacciner uniquement avec Pneumovax 23® est une possibilité qui a été introduite récemment, mais qui peut être reportée.
    • Alors que la grippe est fortement liée à la saison et n'apparaît que pendant les mois d'hiver, les infections à pneumocoques apparaissent toute l'année durant, certes un peu plus en hiver, comme la plupart des maladies respiratoires. De ce fait, le vaccin pneumococcique peut être administré toute l'année durant.

Plus d’informations ?
Avis du Conseil Supérieur de la Santé sur les pneumocoques :

1 Adultes présentant une comorbidité :

  • Cardiopathies chroniques
  • Pneumopathies chroniques ou fumeurs
  • Maladies chroniques du foie ou abus éthylique
  • Maladies rénales chroniques
  • Maladies neurologiques ou neuromusculaires chroniques avec risque d'aspiration
  • Diabète sucré

 

Dernière mise à jour le
13/10/2020