Disponibilité limitée du vaccin Gardasil 9 : recommandations pour les prescripteurs

En raison d’une augmentation mondiale des demandes du vaccin Gardasil 9, utilisé en prévention des Papillomavirus Humains (HPV), les stocks de ce vaccin sont actuellement limités en Belgique. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) émet des recommandations pour les prescripteurs.

Le vaccin Gardasil 9, administré pour protéger des maladies provoquées par le Papillomavirus Humain (HPV), est disponible de manière limitée depuis décembre 2019 en Belgique. Cette situation devrait durer jusqu’en avril 2020. Afin de trouver une solution à court terme, une Task Force d’experts s’est réunie au sein du groupe de travail Indisponibilités de l’AFMPS.

La Task Force formule des recommandations pour les prescripteurs.

  • Réservez les vaccins disponibles pour la vaccination des patients entre 9 et 14 ans
  • Pour la vaccination de la population entre 9 et 14 ans
    - Suivez le schéma de deux doses, sauf pour les personnes immunodéprimées (trois doses).
    - En fonction de la faisabilité organisationnelle, retardez la deuxième dose de vaccination lors d’un schéma de deux doses (jusqu’à treize mois entre deux doses).
  • Pour la vaccination de la population de 15 ans à 26 ans
    - Retardez la primo-vaccination ou proposez l’alternative Cervarix si la vaccination du sujet présente un caractère urgent.
    - Pour les sujets ayant déjà reçu une première dose de Gardasil 9, retardez la deuxième dose et troisième dose de vaccination (les trois doses devant être administrées en moins d’un an).

Recommandations pour les patients ayant reçu une première dose de Gardasil 9
L’AFMPS recommande de terminer le schéma de vaccination avec Gardasil 9 lorsque la première dose de Gardasil 9 a déjà été administrée au patient. Aucune donnée de tolérance, d'immunogénicité ou d'efficacité n'est disponible concernant l’interchangeabilité de Gardasil 9 avec des vaccins HPV bivalent ou quadrivalent.

L’AFMPS suit la situation de près et continue à chercher des solutions complémentaires, en collaboration avec l’Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI), les communautés, la firme titulaire de l’autorisation de mise sur le marché de Gardasil 9 et la Cellule stratégique de la ministre ayant la santé publique dans ses compétences.

Dernière mise à jour le
11/02/2020