Coronavirus : rappel du risque d’effets indésirables graves associé à la chloroquine et l’hydroxychloroquine

L’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande aux professionnels de la santé de surveiller les effets indésirables cardiaques et de prendre en compte tout trouble cardiaque préexistant chez les patients atteints du COVID-19 et traités par l’hydroxychloroquine ou la chloroquine. Il est également rappelé que le risque d’effets indésirables cardiaques peut être augmenté lorsque ces traitements sont pris à des doses élevées ou sont associés à certains médicaments, comme l’azithromycine.

Risques d’effets indésirables et d’interactions médicamenteuses
Comme mentionné dans la news et le Flash VIG-news de l’AFMPS du 01.04.2020, le risque de troubles du rythme cardiaque lié à l’utilisation de la chloroquine et l’hydroxychloroquine est connu. Ce risque peut être potentialisé par l’association à d’autres médicaments qui ont un effet similaire sur le cœur. C’est le cas de l’antibiotique azithromycine. Certaines conditions, telles qu’une hypokaliémie et/ou une hypomagnésémie, peuvent aussi augmenter ce risque. Outre les effets indésirables cardiaques, ces traitements peuvent causer des troubles hépatiques ou rénaux, un abaissement du seuil de convulsion et une hypoglycémie.

L’hydroxychloroquine et la chloroquine sont actuellement utilisées, dans certaines circonstances, dans le traitement des patients atteints du COVID-19 et font l’objet d’études cliniques. Des études récentes ont rapporté des troubles du rythme cardiaque graves, dans certains cas fatals, chez des patients atteints du COVID-19 traités par la chloroquine ou l’hydroxychloroquine, en particulier lorsque ces traitements étaient pris à haute dose ou en association avec l’azithromycine.

Recommandations aux professionnels de la santé
L’EMA recommande une surveillance étroite des patients atteints de COVID-19 et traités par l’hydroxychloroquine ou la chloroquine, en particulier à doses élevées. Tout trouble cardiaque préexistant doit être pris en compte et il est recommandé aux professionnels de la santé de faire preuve d’une attention accrue lorsqu’ils associent le traitement à d’autres médicaments pouvant causer des effets indésirables cardiaques similaires. Vous trouverez plus d’informations sur les interactions médicamenteuses avec l’hydroxychloroquine et la chloroquine dans le Flash VIG-news du 01.04.2020.

Il est également rappelé que ces médicaments ne devraient être utilisés que dans le cadre d’essais cliniques ou en accord avec les protocoles autorisés au niveau national. Ils ne doivent pas être utilisés sans prescription et sans la supervision d’un médecin.

Études cliniques en cours, balance bénéfice/risque et surveillance au niveau national et européen
Des études cliniques à grande échelle et randomisées étudient actuellement les risques et bénéfices de ces traitements chez les patients atteints du COVID-19. Jusqu’à présent, les données cliniques restent très limitées et non conclusives.

Comme pour tous les médicaments, les effets indésirables de l’hydroxychloroquine et de la chloroquine sont étudiés et surveillés par les experts de l’AFMPS, en collaboration avec les autres autorités compétentes européennes en matière de médicaments.

L’EMA et les autorités compétentes nationales (dont l’AFMPS) ont renforcé le suivi de la sécurité de tous les médicaments utilisés dans le traitement du COVID-19 afin de prendre des mesures en temps utile, si nécessaire.

Notifiez tous les effets indésirables à l’AFMPS
Patients et professionnels de la santé sont encouragés à rapporter les effets indésirables suspectés via www.notifieruneffetindesirable.be .

 

Références études

  • Mayla Gabriela Silva Borba, Fernando Fonseca Almeida Val, Vanderson Sousa Sampaio et al. Chloroquine diphosphate in two different dosages as adjunctive therapy of hospitalized patients with severe respiratory syndrome in the context of coronavirus (SARS-CoV-2) infection: Preliminary safety results of a randomized, double-blinded, phase IIb clinical trial (CloroCovid-19 Study). medRxiv doi: 10.1101/2020.04.07.20056424
  • Lane J.C.E., Weaver J., Kosta K. et al. Safety of hydroxychloroquine, alone and in combination with azithromycin, in light of rapid wide-spread use for COVID-19: a multinational, network cohort and self-controlled case series study. medRxiv doi: 10.1101/2020.04.08.20054551
  • Joseph Magagnoli, Siddharth Narendran, Felipe Pereira, Tammy Cummings, James W Hardin, S Scott Sutton, Jayakrishna Ambati. Outcomes of hydroxychloroquine usage in United States veterans hospitalized with Covid-19 - Joseph Magagnoli, Siddharth Narendran, Felipe Pereira, Tammy Cummings, James W Hardin, S Scott Sutton, Jayakrishna Ambati - medRvix doi: 10.1101/2020.04.16.20065920
Dernière mise à jour le
24/04/2020