Coronavirus : l’AFMPS prend des mesures pour garantir la continuité du traitement des patients souffrant de maladies chroniques

L'AFMPS suit de près les stocks de médicaments utilisés dans la lutte contre le COVID-19. Certains de ces médicaments sont essentiels pour traiter des patients souffrant de maladies chroniques (p. ex. lupus, polyarthrite rhumatoïde, HIV). L’AFMPS prend des mesures pour garantir la disponibilité de ces médicaments essentiels.

Mise en quarantaine de médicaments essentiels
Pour garantir le traitement de malades chroniques, l’AFMPS a mis en quarantaine tous les stocks de Plaquenil, chloroquine phosphate et Kaletra chez les grossistes, grossistes-répartiteurs et les firmes pharmaceutiques. Les pharmacies ouvertes au public seront livrées uniquement pour répondre à des prescriptions médicales dans le cadre des indications autorisées pour ces patients chroniques et pas pour le COVID-19. L’AFMPS a déjà informé les pharmacies de cette mesure. Les livraisons pour les pharmacies hospitalières sont maintenues, permettant de traiter les patients atteints par le COVID-19.

Prescription limitée
Pour le traitement du COVID-19, l’institut belge de santé, Sciensano, a recommandé aux médecins généralistes de limiter la prescription de ces médicaments essentiels pour les réserver aux hôpitaux qui traitent les patients gravement touchés par le COVID-19.

Utiliser les stocks limités de ces médicaments pour des traitements préventifs non nécessaires ou non justifiés met en danger la disponibilité de ces médicaments pour les patients qui en ont besoin : patients chroniques et patients hospitalisés gravement atteints par le COVID-19.

L’AFMPS compte sur la compréhension et le professionnalisme de chacun pour pouvoir garantir la disponibilité des médicaments essentiels pour les patients qui en ont besoin.

Dernière mise à jour le
18/03/2020