Coronavirus : l'AFMPS plaide à nouveau pour une utilisation rationnelle de l'oxygène

En raison de la deuxième vague de la pandémie de COVID-19, il y a un besoin accru d'oxygène en Belgique pour les patients souffrant de problèmes respiratoires. L'AFMPS demande à tous les acteurs et utilisateurs de ne pas constituer de stocks et de renvoyer le plus rapidement possible les appareils inutilisés ou vides au fournisseur.

Pas de stockage inutile
Les appareils utilisés en oxygénothérapie doivent être remplis par le fournisseur, distribués au patient puis collectés, désinfectés et remplis à nouveau après utilisation. Il est donc important que les bouteilles d’oxygène vides et autre matériel usagé soient remis à la disposition des fournisseurs dès que possible. Ainsi, chaque utilisateur peut contribuer à assurer le bon déroulement de la distribution. Il est inutile et contre-productif de stocker des bouteilles d'oxygène, des récipients cryogéniques mobiles ou des concentrateurs d'oxygène. Un stock qui n'est pas utilisé peut entraîner une disponibilité réduite ailleurs. Si un utilisateur dispose de matériel ou d'un stock inutilisé, il doit le signaler immédiatement au fournisseur.

Utilisation rationnelle
Chaque acteur du secteur doit prendre ses responsabilités dans un esprit de solidarité, traiter de manière rationnelle le stock disponible et ne pas conserver des ressources qui sont nécessaires pour d’autres. Un traitement à l'oxygène ne peut être décidé que par le médecin. Les nouvelles installations ne peuvent être réalisées ou commandées que si le médecin a établi une prescription médicale au nom du patient. Les médecins ne peuvent prescrire de l'oxygène que s'il s'agit d'une nécessité médicale ou dans un cadre palliatif. Les pharmaciens ne peuvent commander de l'oxygène que s’ils sont en possession d’une prescription médicale.

Comment un pharmacien peut-il commander de l'oxygène ?
Les livraisons par les fournisseurs d'oxygène ne seront acceptées que si elles sont commandées par un pharmacien (hospitalier). Il s'agit avant tout du pharmacien habituel, également pour les maisons de repos et de soins. D’un autre côté, il existe également des pharmacies de garde que l'on peut joindre via www.pharmacie.be. Les demandes sans prescription médicale ne seront pas exécutées. Les maisons de repos et de soins et les patients ne peuvent pas commander eux-mêmes auprès des fournisseurs. Les pharmaciens sont donc chargés de contacter et d'informer entre autres les patients et les maisons de repos et de soins.

Les fournisseurs d'oxygène en Belgique sont joignables pour les pharmaciens (hospitaliers) via des numéros d'urgence spéciaux. Grâce à une coopération mutuelle et à la rationalisation des demandes, ils travaillent dur pour aider tous les patients.

Les pharmaciens utiliseront de préférence le système de billetterie en ligne Covid-oxygen.be pour introduire une demande d'oxygène en ligne. Grâce à ce système central en ligne, les pharmaciens n'ont plus besoin de contacter différents fournisseurs.

Dernière mise à jour le
10/11/2020