Coronavirus : état des stocks de médicaments hospitaliers

Les stocks de médicaments essentiels pour traiter les patients COVID-19 à l'hôpital sont étroitement surveillés. Il y a actuellement des solutions et des alternatives pour tous les médicaments nécessaires pour le traitement des patients COVID-19 en Belgique.

Médicaments pour le traitement des patients atteints de COVID-19
Des stocks suffisants d'hydroxychloroquine et de chloroquine ont été distribués pour le traitement éventuel de 30 000 patients dans les hôpitaux. L'hydroxychloroquine et la chloroquine sont des médicaments antipaludiques et sont actuellement étudiés avec d'autres médicaments pour évaluer leur effet sur le COVID-19. Une quantité supplémentaire est disponible en tant que stock stratégique.

Médicaments pour les soins intensifs
Pour mettre un patient sous respirateur, trois types de médicaments sont essentiels :

  • les sédatifs (sédation) tels que le propofol, le midazolam ...
  • les relaxants musculaires (curares) tels que le rocuronium, le cisatracurium ...
  • les analgésiques (opiacés) tels que le fentanyl, le sufentanyl ...

L’AFMPS surveille étroitement les stocks de ces médicaments à tous les niveaux : entreprises pharmaceutiques, grossistes et pharmacies hospitalières. Les hôpitaux recevront à nouveau des livraisons du stock stratégique dans les semaines à venir, en plus des livraisons par les canaux habituels. Tous les stocks disponibles et les livraisons prévues pour ces médicaments seront suffisants pour les prochaines semaines (propofol, midazolam) ou même les prochains mois (curare, opiacés).

Ces médicaments sont distribués sous le contrôle de l'AFMPS sur base d'une clé de répartition qui tient compte du nombre de lits de soins intensifs de l'hôpital et - plus récemment - de leur taux d'occupation. De cette manière, une distribution optimale des médicaments disponibles peut être garantie. Une quantité est également mise de côté dans chaque cas pour répondre aux besoins des pharmacies ouvertes au public pour fournir les maisons de repos et de soins et les soins palliatifs.

Diverses mesures pour garantir l'approvisionnement
En raison de la pandémie de COVID-19, il y a une pénurie sur le marché pour ces médicaments. L'AFMPS a pris des mesures pour garantir l'approvisionnement depuis le début de la crise :

  • un système a été mis en place pour identifier tous les stocks belges de médicaments utilisés pour traiter les patients COVID-19 ; 
  • les fabricants habituels sur le marché belge ont été invités à augmenter leur production et à accélérer les livraisons ;
  • d'autres producteurs ont été recherchés et trouvés pour obtenir des fournitures supplémentaires ;
  • l'approvisionnement en matières premières a été organisé pour démarrer une production locale en Belgique lorsque cela était possible ;
  • les stocks ont été trouvés et achetés dans d'autres pays européens et dans le monde entier ;
  • un médicament vétérinaire a également été mis à disposition pour l'usage humain, après vérification de la parfaite compatibilité et sécurité de cet usage.

Grâce à une équipe d'inspecteurs disponibles 7 jours sur 7, l'AFMPS a pu résoudre tous les problèmes posés. La coopération avec les pharmaciens hospitaliers et leur association professionnelle ABPH est particulièrement efficace. Il y a actuellement des solutions et des alternatives pour tous les médicaments nécessaires pour le traitement des patients COVID-19 en Belgique.

Dernière mise à jour le
17/04/2020