Coronavirus et la lutte menée par l’AFMPS : un travail rigoureux pour que chaque patient reçoive son traitement

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, les équipes de l’AFMPS travaillent à un rythme intense pour soutenir les hôpitaux et les pharmacies face aux difficultés d’approvisionnement en médicaments. Voici un aperçu des mesures mises en place par l’AFMPS pour garantir les stocks de médicaments en Belgique.

Priorité : garantir la disponibilité des médicaments
Depuis le début de la crise du coronavirus, l'AFMPS n’a jamais cessé de suivre de près les stocks de médicaments utilisés dans la lutte contre le COVID-19. Certains de ces médicaments étant essentiels pour traiter des patients souffrant de maladies chroniques (p. ex. lupus, polyarthrite rhumatoïde, HIV), l’AFMPS a pris des mesures dès le mois de mars pour garantir la disponibilité de ces médicaments essentiels : mise en quarantaine de stocks, prescription limitée.

Les experts de l’AFMPS ont travaillé sans relâche pour mettre en place des stocks stratégiques de médicaments, trouver des alternatives thérapeutiques, contrôler la distribution des produits essentiels et veiller à un usage rationnel des médicaments essentiels. Grâce à ce travail en continu, chaque semaine, les hôpitaux de tout le pays ont reçu les stocks de médicaments nécessaires dans leur lutte contre le COVID-19.

Des milliers de patients traités
Plus d’une vingtaine de médicaments différents ont été acquis par l’État pour constituer ce qu’on appelle le « stock stratégique » et répondre aux besoins des hôpitaux. Les quantités acquises ont permis de traiter entre 4 000 et 77 000 patients, selon le médicament. Ces médicaments ont été distribués aux 116 hôpitaux belges ayant des unités de soins intensifs où les patients COVID-19 étaient hospitalisés. Ces médicaments ont également été distribués dans certaines pharmacies d’officine et maisons de repos pour les soins palliatifs. L’AFMPS a donc veillé à fournir les médicaments nécessaires à tous les patients où qu’ils se trouvent.

Aider les hôpitaux 24h/24 7j/7
Pour ne jamais laisser les hôpitaux en difficulté, un service d’aide d’urgence était disponible en permanence pour solutionner, en 24 heures maximum, les pénuries temporaires rencontrées par les hôpitaux, et ainsi fournir les médicaments urgents aux patients hospitalisés ou ambulatoires.

Jusque début juin 2020, le service d’aide urgente a enregistré et solutionné un peu plus de 500 demandes.

Une réussite grâce à une large collaboration
Tous les travaux réalisés par l’AFMPS n’auraient pas été possibles sans le soutien et le travail de tous les acteurs de terrain. Les équipes de l’AFMPS remercient tous ces partenaires pour leur collaboration indispensable dans la gestion de la crise du COVID-19.

Plus d’infos
Vous pouvez retrouver toutes les communications de l’AFMPS concernant les mesures prises dans le cadre du COVID-19 sur son site web.

Dernière mise à jour le
22/06/2020