Coronavirus et la lutte menée par l’AFMPS : l’AFMPS se prépare pour un rebond potentiel de la pandémie

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, les équipes de l’AFMPS travaillent à un rythme intense et consacrent beaucoup de ressources pour soutenir les professionnels de la santé et garantir la qualité et la sécurité des médicaments et du matériel médical utilisés pour soigner les patients COVID-19. Mais les efforts ne s’arrêtent pas là. L’AFMPS met désormais tout en place pour éviter un quelconque manque de médicaments ou de matériel en cas de seconde vague du COVID-19.

La première vague de la pandémie de COVID-19 semble diminuer depuis quelques temps mais les équipes de l’AFMPS ne relâchent pas leurs efforts pour autant.

Et après ?
Un rebond de la pandémie est possible. Pour être prêt à y faire face, l’AFMPS travaille actuellement sur des solutions pour éviter tout manque de médicaments ou de dispositifs médicaux pour lutter contre le COVID-19 dans le futur aussi. Nos experts analysent par exemple les prévisions en termes de nouveaux patients COVID-19 dans les prochains mois afin de prévoir les stocks de médicaments et de dispositifs médicaux essentiels.

L’AFMPS reste en contact avec les hôpitaux et les représentants des pharmacies afin de surveiller au mieux les différents besoins en cas de rebond de la pandémie.

Soutenir le développement rapide d’un vaccin
La recherche d’un vaccin contre le COVID-19 est aussi un processus long qui s’étalera sur plusieurs mois. Nos experts sont en contact avec les principales firmes pharmaceutiques développant des vaccins afin de s’assurer que des vaccins sûrs et efficaces pourront être mis à disposition de la population le plus rapidement possible.

L’AFMPS a entre autres déjà autorisé le premier essai clinique évaluant un vaccin contre le COVID-19 en Belgique. Il s’agit du candidat vaccin de la société biotechnologique allemande CureVac. D’autres essais cliniques de candidats vaccins sont prévus en Belgique dans les prochaines semaines.

Les premiers essais cliniques visent à récolter des données immunologiques et de sécurité, première étape très importante dans le développement de vaccins.

Pharmacovigilance
L’AFMPS continue sa surveillance active de la sécurité des médicaments utilisés contre le COVID-19. Elle poursuit son analyse des notifications d’effets indésirables rapportées dans ce contexte. Si cela s’avère nécessaire, l’AFMPS communiquera de nouvelles informations concernant le profil de sécurité de ces médicaments.

Plus d’infos
Vous pouvez retrouver toutes les communications de l’AFMPS concernant les mesures prises dans le cadre du COVID-19 sur son site web.

Dernière mise à jour le
27/06/2020