Coronavirus : assouplissement des mesures concernant le paracétamol pour les pharmaciens et les patients

Les ventes de paracétamol restent stables, c'est pourquoi la restriction d'une seule boîte par patient est supprimée. Les quotas pour les entreprises pharmaceutiques et les grossistes-répartiteurs ont déjà été supprimés. Seule la forme intraveineuse reste soumise à restriction.

En avril 2020, l'AFMPS a indiqué que les ventes de paracétamol en pharmacie s'étaient normalisées et que certaines des mesures prises par l'AFMPS à la mi-mars 2020 pouvaient être progressivement assouplies. À ce moment-là, les quotas pour les entreprises pharmaceutiques et les grossistes-distributeurs ont été supprimés.

L'AFMPS a naturellement suivi de près l'évolution des stocks et a décidé que la mesure imposant aux pharmaciens de ne fournir qu'une seule boîte de paracétamol par patient pouvait désormais être supprimée. L'AFMPS rappelle toutefois le bon usage de ces médicaments. Utilisez la plus faible dose efficace pour réduire la douleur ou la fièvre, pendant une période aussi courte que possible. Il n'est pas nécessaire de constituer des stocks de ces médicaments.

Les pharmaciens continuent bien sûr à respecter les règles législatives habituelles concernant les quantités et à superviser les soins pharmaceutiques lors de la délivrance d'un médicament, comme la limitation des quantités délivrées lorsqu'un usage excessif du médicament est suspecté.

Pour l'administration par voie intraveineuse, les mesures restrictives notifiées depuis la mi-mars 2020 sont toujours d'application. Cette forme de médicament est importante pour le traitement des patients dans les hôpitaux.

Dernière mise à jour le
11/05/2020