Conseils pour un bon usage des médicaments vasoconstricteurs par voie nasale utilisés en cas de rhume

Dans le cadre des recommandations de l’AFMPS concernant les médicaments utilisés chez les enfants contre la toux et le rhume, l’AFMPS souhaite attirer l’attention des patients et des professionnels de la santé sur le bon usage des médicaments vasoconstricteurs par voie nasale, utilisés en cas de rhume, aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte.

Quand et comment utiliser les vasoconstricteurs à usage nasal ?

Les médicaments contenant des vasoconstricteurs sont utilisés pour diminuer la sensation de nez bouché en cas de rhume.

Il est important de ne pas utiliser ces médicaments fréquemment et de limiter leur utilisation à une courte durée (cinq jours) car ils peuvent provoquer une rhinite médicamenteuse. En effet, ces médicaments peuvent causer une dépendance provoquant une congestion chronique et une diminution rapide de la durée d’action (tachyphylaxie), après la prise de quelques doses seulement. Le patient risque donc d’utiliser le vasoconstricteur de plus en plus souvent mais de rester congestionné lorsque l’effet disparaît.

Par ailleurs, les vasoconstricteurs nasaux peuvent être à l’origine d’effets indésirables graves au niveau cardiovasculaire (par exemple hypertension artérielle, tachycardie, ischémie myocardique, angine de poitrine) ou neurologique (par exemple convulsions, troubles du comportement, hallucinations, anxiété et accident vasculaire cérébral).

D’autres problèmes tels qu’un surdosage peuvent également survenir, surtout en cas d’utilisation chronique.

Lors de l’utilisation d’un vasoconstricteur, il est donc important de ne pas dépasser la dose journalière indiquée dans la notice et d’en respecter les contre-indications.

Recommandations particulières

La prudence s’impose de manière générale chez les personnes âgées, les personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires et en période de grossesse et d’allaitement.

Chez les enfants en-dessous de sept ans, plusieurs vasoconstricteurs nasaux sont contre-indiqués. Quelques vasoconstricteurs nasaux disposent d’une forme pédiatrique spécifique.

Il est déconseillé d’associer entre eux plusieurs médicaments à base de vasoconstricteurs, par exemple une forme nasale et une forme orale. Cette association est inutile et potentiellement dangereuse.

N’hésitez jamais à consulter votre médecin et à demander conseil à votre pharmacien.

Petit rappel : qu’est-ce que le rhume ?

Le rhume est une infection du nez généralement provoquée par un virus. Sans gravité en soi, les plaintes disparaissent généralement spontanément après quelques jours. Les infections virales sont très fréquentes et affectent la paroi, ou la muqueuse, à l’intérieur du nez. En temps normal, cette muqueuse produit en permanence un liquide dont le rôle est d’humidifier l’air inspiré et de lutter contre les agents infectieux comme les microbes et les virus. En cas de rhume, cette muqueuse gonfle et augmente sa production habituelle de liquide. Résultat : le nez « coule » ou finit par être « bouché ».

Que faire en cas de rhume ?

En premier lieu, il est recommandé de :

  • se rincer le nez avec une solution saline ;
  • boire suffisamment d’eau ;
  • élever la tête du lit ;
  • éviter les fumées irritantes ;
  • renouveler et humidifier suffisamment l’air dans la maison.

Références

Dernière mise à jour le
08/03/2017