Brexit : la Commission européenne encourage une nouvelle fois les entreprises à bien se préparer

Le Brexit arrive à grands pas. Les conséquences seront importantes pour de nombreuses entreprises belges.

La Commission européenne a rappelé à toutes les parties concernées de l’Union européenne (UE) de se préparer au retrait du Royaume-Uni (R-U), le 31 octobre 2019.

Les entreprises doivent se préparer à un Brexit sans accord, soit le  moment où le R-U deviendrait un pays tiers à défaut d’un accord de retrait ratifié.

Même en cas de ratification de l’accord de retrait, les entreprises doivent tenir compte du fait qu’après la période de transition (après le 31 décembre 2020), les règles de l’UE pour le marché interne et l’union douanière de l’UE ne s’appliqueront plus au Royaume-Uni.

Pour aider les entreprises actives dans l’UE à achever leurs préparatifs, la Commission européenne a établi une liste de contrôle en vue de la préparation au Brexit. Cette liste de contrôle s’appuie sur les avis publiés précédemment par la Commission européenne dans différents domaines.

Pour les entreprises belges, le SPF Economie met à disposition un Brexit Impact Scan. À l’aide de plusieurs questions, le Scan déterminera l’impact général du Brexit sur votre entreprise et vous indiquera comment votre entreprise peut s’y préparer au mieux.

Pour des questions spécifiques à l’AFMPS concernant les préparatifs au Brexit, contactez dès que possible le service compétent à l’AFMPS ou examinez les informations sur l’impact du Brexit sur les professionnels de la santé, l’industrie pharmaceutique et l’industrie des dispositifs médicaux.

Dernière mise à jour le
03/10/2019