Homéopathie

L’homéopathie est une technique thérapeutique mise au point par un médecin allemand du 18ème siècle, le Docteur Hahnemann, qui repose sur deux principes :

  • la similitude c’est-à-dire qu’une substance qui est capable de provoquer certains symptômes chez des personnes saines pourra, lorsqu’elle est administrée à des doses généralement très faibles, diluées et dynamisées (secouées), guérir des sujets malades qui présentent des symptômes identiques.
  • l’individualisation c’est-à-dire quele médecin homéopathe prend en compte tous les symptômes spécifiques du malade et compare son image à celle du remède homéopathique. Celui-ci est donc choisi en fonction des réactions du malade en tant qu’individu et non en fonction de la maladie. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas de mention d’indication(s) thérapeutique(s) sur l’emballage et l’étiquetage d’un grand nombre de médicaments homéopathiques.

Préparation

Les médicaments homéopathiques sont préparés à partir de substances appelées souches qui sont généralement diluées et dynamisées. Les souches utilisées peuvent être d’origine animale, végétale, minérale ou chimique.

Les médicaments homéopathiques sont préparés sous différentes formes telles que :

  • les tubes de granules,
  • les doses de globules
  • les cures de gélules
  • des gouttes,
  • des comprimés,
  • des poudres,
  • des suppositoires
  • des pommades.

Comme toute technique thérapeutique, l’homéopathie a ses limites. Pour certaines maladies, un traitement homéopathique ne suffit pas, mais il est alors parfois prescrit en complément de la thérapie classique.

Dispositions légales

Les médicaments homéopathiques doivent être fabriqués par des firmes autorisées ou en officine. Ils ne peuvent être délivrés qu’en pharmacie.

Les médicaments homéopathiques mis sur le marché en Belgique doivent avoir été notifiés auprès de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé où ils font l’objet d’une procédure d’enregistrement ou d’autorisation de mise sur le marché.

Ils doivent en effet répondre à des normes strictes avant d'être commercialisés. 

Dernière mise à jour le 04/01/2009