Usurpation d’identité avec utilisation abusive des données de l’entreprise pour l’obtention illégale de précurseurs de drogues

La cellule Précurseurs de l’AFMPS a été confrontée à un cas d’usurpation d’identité.

Un individu, enregistré au moyen d’une fausse adresse e-mail AFMPS et d’un faux contact téléphonique, a demandé une copie de l'agrément/enregistrement d’un opérateur. Le but de cette personne est très probablement d’utiliser ces informations pour détourner les substances vers le circuit illégal.

L’AFMPS souhaite particulièrement attirer votre attention sur les situations possibles suivantes :

- La demande des copies d’agrément/enregistrement par l’AFMPS

L’AFMPS possède déjà des copies de votre agrément/enregistrement. Nos collaborateurs ne demanderont donc jamais de nouvelle copie.

En cas de doute, contactez-nous via drugprecursor@afmps.be ou en passant par le numéro de téléphone +32 2 528 40 00.

- Des questions et/ou commandes inhabituelles d’opérateurs enregistrés, comme des commandes inhabituelles passées par téléphone, à l’aide d’adresses électroniques inhabituelles des opérateurs (par exemple .be remplacé par.net ou .info), une demande de livrer des produits à des endroits inhabituels (à l’étranger) ou une présentation de copie d’agrément/enregistrement qui semble inhabituel.

Dans ces situations, contactez-nous via drugprecursor@afmps.be pour vérifier si la commande est suspecte ou non.

L’AFMPS insiste sur le fait que vous devez prendre ce risque très au sérieux :

  • Nous voyons de plus en plus de cas d’usurpation d’identité. La pratique gagne clairement du terrain, non seulement en Belgique mais aussi dans d’autres pays de l’Union européenne.
  • Si vous travaillez par système de facturation, vous risquez fortement de ne jamais être payés.
  • Il existe un risque réel de dégradation de l’image de marque de votre entreprise si les substances délivrées se retrouvent dans le circuit illégal.
  • Les produits fournis disparaissent dans l’illégalité. Ils sont utilisés par des criminels pour produire de la drogue (héroïne, cocaïne, XTC, etc.), avec toutes les conséquences sociales que cela implique.

 

Dernière mise à jour le 11/10/2019