News AFMPS

Il y a 18 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 18 résultats

L’article 3, 2°, de la loi du 7 avril 2019 concernant les indisponibilités a été suspendu ce 18 juillet 2019 par la Cour constitutionnelle.

Le projet pilote e-PIL, lié à l’utilisation de la notice électronique, a débuté l’année passée. Les pharmaciens hospitaliers recevront prochainement une enquête en ligne visant à évaluer le projet, un an après son lancement.

En raison d’une pénurie de matières premières pour le médicament Clamoxyl I.V.-I.M., la firme GSK ne peut produire que 40 % de la quantité qui est nécessaire chaque année. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et l’INAMI émettent des recommandations pour les pharmaciens hospitaliers et les médecins spécialistes dans les hôpitaux.

Suite à la modification de l’article 65quater de l’arrêté royal du 14 décembre 2006, la procédure d’approbation des activités de minimisation des risques (RMA) a été adaptée. Les délais relatifs à l’évaluation et à l’approbation des RMA ont ainsi été adaptés. Par ailleurs, des redevances sont maintenant dues pour la soumission des demandes d’approbation.

Le 23 mars 2018, l'arrêté royal (AR) du 23 février 2018 a été publié au Moniteur belge. Celui-ci modifie deux arrêtés antérieurs: l'AR du 17 juin 2013 concernant le conditionnement, l'étiquetage et la délivrance des préparations magistrales et officinales contre la toux et le rhume et modifiant l'arrêté du Régent du 6 février 1946 portant réglementation de la conservation et du débit des substances vénéneuses et toxiques.

L’AFMPS lance une nouvelle campagne de sensibilisation : « Prendre un médicament en cas de désir d’enfant, de grossesse ou d’allaitement? »

L’asbl Farmaka, subsidiée par l’afmps pour soutenir l’usage rationnel des médicaments, vient de publier une version renouvelée du Formulaire de soins aux personnes âgées (anciennement connu comme le Formulaire MRS) sur son site internet. Ce formulaire est un outil de référence pour la prescription de médicaments chez les personnes âgées.

La réglementation prévoit la possibilité pour les médecins et dentistes de prescrire les médicaments sous le nom de leur(s) principe(s) actif(s) désigné(s) alors par leur dénomination commune internationale (DCI). Il s’agit de la prescription en DCI. L’afmps rappelle qu’une note a été rédigée à l’attention des prescripteurs et des pharmaciens leur permettant de rendre opérationnelle la réglementation « prescription en DCI ».

Le Centre Belge d’Information Pharmacothérapeutique (CBIP, asbl) a développé une application mobile pour smartphones et tablettes qui ouvre le contenu du Répertoire Commenté des Médicaments (Répertoire).

Des documents et matériels destinés à minimiser les risques liés à certains médicaments sont exigés dans le cadre de leur autorisation de mise sur le marché. Ils contiennent des informations importantes pour les professionnels de la santé et/ou les patients, dans le but de garantir une utilisation sûre et efficace de ces médicaments. Afin de rendre ces documents et matériels éducationnels facilement accessibles pour les personnes concernées, l’afmps les publie sur son site internet.