News AFMPS

Il y a 44 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 44 résultats

L'AFMPS a pris connaissance de la décision de Carrefour d'engager des pharmaciens dans certains supermarchés pour la délivrance de produits parapharmaceutiques et éventuellement également de médicaments. L'AFMPS insiste sur le fait que les mêmes exigences de qualité s'y appliqueront également.

L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) lance une campagne d’information pour éclairer les professionnels de la santé et leurs patients sur les dispositifs médicaux.

Le 9 février 2019, la directive européenne Médicaments falsifiés entrera en vigueur. À partir de cette date, la plupart des médicaments soumis à prescription et remboursables qui sont mis sur le marché devront être pourvus de dispositifs de sécurité. À chaque maillon de la chaîne de distribution, ces dispositifs de sécurité seront contrôlés afin que l'authenticité du médicament puisse être garantie lors de la délivrance.

Le 9 février 2019, la directive européenne Médicaments falsifiés entrera en vigueur. L'AFMPS a compilé dans une circulaire quelques recommandations pratiques pour le traitement de problèmes lors de la phase de lancement et a décidé de fixer une période de transition.

Suite à la publication d’un nouvel arrêté royal, le circuit de distribution des dispositifs médicaux et des dispositifs médicaux implantables actifs en Belgique sera totalement ouvert à partir du 7 février 2019. Patients et professionnels de la santé pourront désormais acheter leurs dispositifs médicaux directement auprès de n’importe quel distributeur ou via le fabricant du dispositif.

Le nouveau règlement européen relatif aux médicaments vétérinaires permet davantage d'innovation et une plus grande disponibilité des médicaments vétérinaires, une simplification administrative et des garanties fortes pour la santé et le bien-être des animaux, la santé publique et l'environnement.

La loi ATMP allogénique du 30 octobre 2018 apporte plusieurs changements à la loi du 19 décembre 2008 concernant le matériel corporel humain (MCH) destiné à des applications humaines ou à des fins de recherche scientifique.

L’AFMPS et l’Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) lancent une nouvelle campagne pour informer les patients sur les médicaments biologiques qui élargissent le champ des possibilités pour traiter certaines maladies graves et chroniques comme le diabète, les maladies auto-immunes et les cancers.

L’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration- FDA) a reconnu l’AFMPS équivalente dans le cadre de l’accord de reconnaissance mutuelle (MRA) entre l’Union européenne et les États-Unis.

L'Agence européenne des médicaments (EMA, European Medicines Agency) est d'avis que le rapport bénéfice / risque des médicaments vétérinaires contenant de l'oxyde de zinc et qui sont destinés à une administration orale à des animaux producteurs de denrées alimentaires est négatif. Les avantages de ces médicaments pour la prévention de la diarrhée chez les porcelets sont inférieurs aux risques pour l'environnement. Sur la base de l'avis de l'EMA, la Commission européenne a décidé le 26 juin 2017 que tous les États membres devaient retirer, au plus tard le 26 juin 2022, toutes les autorisations nationales de mise sur le marché (AMM’s) existantes pour des médicaments à usage vétérinaires contenant de l'oxyde de zinc qui sont destinés à une administration orale aux animaux producteurs de denrées alimentaires.