News AFMPS

Il y a 365 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 365 résultats

A partir du 1er mai 2021, la notification de pose ou de retrait d’implants devient obligatoire pour les implants repris en annexe de l’arrêté royal du 27.09.2020 relatif au Registre central de traçabilité (RCT). Cette notification était déjà possible (mais pas obligatoire) pour tous les implants depuis 2014.

La nouvelle édition du bulletin d’information électronique à destination des professionnels de la santé est en ligne.

Lors de sa réunion de septembre 2020, le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a recommandé le retrait de l'autorisation de mise sur le marché de l'acétate d'ulipristal pour les fibromes utérins.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, les équipes de l’AFMPS travaillent à un rythme intense pour soutenir les hôpitaux face aux difficultés d’approvisionnement en médicaments utilisés dans le traitement des patients COVID-19. Par ailleurs, vu le contexte particulier d’utilisation de ces médicaments, l’AFMPS a assuré un suivi étroit des effets indésirables.

Les nouvelles recommandations de traitement COVID-19 de Sciensano déconseillent fortement toute utilisation off-label de l’hydroxychloroquine en dehors d’un essai clinique. Les demandeurs d’essais cliniques en cours doivent également mettre à jour leur analyse bénéfices/risques et démontrer à l’AFMPS que leurs stratégies de réduction des risques sont suffisamment adéquates.

Lors de sa réunion de mai 2020, le Comité d'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Pharmacovigilance Risk Assessment Committee, PRAC) de l'Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA) a recommandé des mesures pour éviter les erreurs de manipulation dans la préparation et l'administration des médicaments à base de leuproréline.

L'AFMPS rappelle les risques liés à l'utilisation de la chloroquine et de l'hydroxychloroquine dans le traitement du COVID-19 suite à la publication d'une analyse rétrospective d’un registre de suivi de patients, dans la revue médicale The Lancet le 22 mai 2020. L’analyse n’a pas pu mettre en évidence de bénéfices de ces médicaments chez les patients atteints du COVID-19 et a révélé des effets indésirables cardiovasculaires.

La nouvelle édition du bulletin d’information électronique à destination des professionnels de la santé est en ligne.

Afin d'aider les professionnels de la santé et soutenir les hôpitaux dans leur démarche, l'AFMPS publie des lignes directrices concernant les changements de consommables (filtres, etc.) utilisés pour la ventilation des patients COVID-19.

L’Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA) a été informée de rapports sur le fait que certains médicaments, fréquemment utilisés pour traiter l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque ou les maladies rénales, puissent aggraver l’infection du coronavirus (COVID-19). L’EMA recommande de ne pas arrêter ces traitements.