News AFMPS

Il y a 572 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 572 résultats

Le pharmacien pourra désormais délivrer un médicament jusqu’à trois mois maximum à partir de la date de prescription, sauf lorsque le prescripteur indique une date de délivrance. Pour les médicaments remboursés, le délai de remboursement sera également de trois mois à partir de la date à laquelle le prescripteur a rédigé la prescription médicale.

Début octobre 2019, l’Agence européenne des médicaments (EMA) et les autorités européennes compétentes en matière de médicaments, y compris l’AFMPS, ont demandé à tous les titulaires d’une autorisation de mise sur le marché de procéder, à titre de précaution, à une évaluation des risques liés à la présence de nitrosamines. Le résultat de cette évaluation peut à présent être communiqué.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a publié le neuvième rapport de l’ESVAC (European Surveillance of Veterinary Antimicrobial Consumption) sur la vente de médicaments vétérinaires antibactériens en 2017.

Un nouveau système de notification sera disponible le 4 décembre 2019. Afin d’éviter toute erreur, les notifications ne pourront être transmises via le système actuel que jusqu’au 2 décembre 2019.

Via la nouvelle application en ligne PharmaStatut, les titulaires d’autorisation doivent informer l’AFMPS de l’indisponibilité et du début ou de l’arrêt de la commercialisation d’un médicament. Les titulaires d’autorisation sont invités à une séance d’information le 18 novembre 2019.

L'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) organise un symposium sur les vaccins le vendredi 6 décembre 2019. Le symposium illustrera certains des défis actuels concernant le développement de nouveaux vaccins et l’amélioration de vaccins existants. Les intervenants aborderont également le rôle des diverses institutions publiques belges dans la mise sur le marché et le suivi de ces vaccins.

L’Europe a adopté une nouvelle législation sur les médicaments vétérinaires et les aliments médicamenteux pour animaux. En quoi cela consiste-t-il et que cela change-t-il concrètement pour l’industrie ou le vétérinaire?

La division Distribution de l’AFMPS met à jour la liste des questions et réponses sur les règles en matière de bonnes pratiques de distribution des médicaments à usage humain (Good Distribution Practices – GDP).La division Distribution de l’AFMPS met à jour la liste des questions et réponses sur les règles en matière de bonnes pratiques de distribution des médicaments à usage humain (Good Distribution Practices – GDP).

Les mesures restrictives belges pour les antibiotiques critiques en médecine vétérinaire n’ont jamais été notifiées à l’Union européenne. C’est pourquoi elles ne sont temporairement plus en vigueur. Il est demandé aux vétérinaires d’utiliser quand même ces antibiotiques avec la même prudence et uniquement dans les mêmes conditions qu’auparavant. 

Par mesure de précaution, l’Agence européenne des médicaments (EMA) demande à tous les titulaires d’autorisation, en accord avec les autres autorités européennes en matière de médicaments, dont l’AFMPS, d’effectuer une évaluation des risques de présence de nitrosamines. Cette évaluation concerne tous les médicaments à usage humain contenant des substances actives de synthèse chimique.