News AFMPS

Il y a 125 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 125 résultats

L'AFMPS continue à suivre de près la distribution des vaccins contre la grippe et mène actuellement une enquête auprès de toutes les pharmacies afin de déterminer dans quelle mesure l'approvisionnement prévu sera suffisant.

La Commission européenne mène les négociations au nom des États membres pour les procédures d'achat de vaccins contre le COVID-19 et soumet les contrats aux États membres. En Belgique, le comité consultatif chargé de l'analyse des dossiers d'achat a donné un avis positif pour le candidat vaccin Janssen. La Conférence interministérielle (CIM) Santé publique a suivi ce conseil. Si une autorisation de mise sur le marché est délivrée pour le vaccin, la Belgique l'achètera.

L'AFMPS continue à suivre de près la distribution des vaccins contre la grippe. Pour fournir l’information la plus précise possible aux patients, aux médecins et aux pharmaciens, l'AFMPS a recueilli auprès des trois titulaires d'autorisation concernés (Sanofi, Mylan, GSK) les informations les plus récentes sur les dates de livraison prévues chez les grossistes-répartiteurs. Environ un tiers des vaccins prévus doivent donc encore être livrés.

Suite à la pandémie de COVID-19, nous observons une augmentation mondiale de la demande de vaccin Pneumovax 23®, qui est utilisé pour la prévention des infections à pneumocoques. Les stocks de ce vaccin sont actuellement très limités en Belgique. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) émet par conséquent des recommandations.

L'AFMPS fait un premier point sur la situation en matière de distribution des vaccins contre la grippe. Plus de la moitié des vaccins doivent encore être mis sur le marché.

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA (Agence européenne des médicaments), dont fait partie l’AFMPS, a entamé les premières révisions en continu de vaccins contre le COVID-19. Il s’agit de vaccins développés par AstraZeneca et l'Université d'Oxford et par BioNTech et Pfizer.

A partir du 1er mai 2021, la notification de pose ou de retrait d’implants devient obligatoire pour les implants repris en annexe de l’arrêté royal du 27.09.2020 relatif au Registre central de traçabilité (RCT). Cette notification était déjà possible (mais pas obligatoire) pour tous les implants depuis 2014.

En avril 2020, l’AFMPS et Sciensano ont élaboré une procédure particulière de validation pour les tests sérologiques SARS-CoV-2. Celle-ci s’est avérée efficace pendant la première phase de la pandémie. La situation est maintenant normalisée chez les fabricants et les distributeurs de ces tests ainsi que chez les laboratoires cliniques qui les effectuent. On est donc progressivement retourné à la manière classique de travailler.

A cause du COVID-19, il est encore plus important de vacciner le plus largement possible les groupes à risque, y compris les personnes plus âgées, contre la grippe saisonnière. Toutes les personnes âgées de 50 ans et plus peuvent donc se faire délivrer le vaccin contre la grippe en pharmacie, sans avoir besoin d'une prescription médicale préalable du médecin (généraliste).

Comment les autorités sanitaires telles que l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et l’Agence européenne des médicaments (EMA), en collaboration avec toutes les parties prenantes, peuvent-elles réglementer les médicaments et produits de santé innovants et innover dans les réglementations ? Découvrez tout à ce sujet lors du 17e symposium TOPRA, axé sur l’innovation et qui se déroulera du 5 au 8 octobre 2020. Ce colloque est organisé en collaboration avec l’AFMPS.