Actualités AFMPS

Il y a 50 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

11-20 de 50 résultat(s)

Un étudiant universitaire sur 20 utilise des médicaments stimulants pour mieux étudier

L’AFMPS a interrogé plus de 12 000 étudiants universitaires francophones sur l’utilisation de médicaments stimulants. Il en ressort que 5 % de ces étudiants utilisent des médicaments stimulants dans l’espoir d’améliorer leurs performances d’étude sans qu’il s’agisse d’une utilisation médicale.

La lutte contre la résistance aux antimicrobiens continue : le guide belge 2019 des antibiotiques de la BAPCOC est disponible sur le site web du CBIP

Comme le recommandait le Centre fédéral d'expertise des Soins de santé (KCE), un nouveau pas dans la lutte contre la résistance aux antimicrobiens (AMR) est franchi : l’édition 2019 du guide des antibiotiques de la Commission belge de coordination de la politique antibiotique (BAPCOC) est accessible en ligne via le site web du Centre belge d'information pharmacothérapeutique (CBIP).

Semaine mondiale pour un usage prudent des antibiotiques : en médecine vétérinaire également

Du 18 au 24 novembre 2019 se déroule la semaine mondiale de sensibilisation à l’usage prudent des antibiotiques. Pas seulement chez les humains, mais aussi chez les animaux. L’usage d’antibiotiques en médecine vétérinaire a fortement diminué ces dernières années, mais la lutte n’est pas terminée.

Nouveau rapport de l’ESVAC : nouvelle baisse de l’utilisation des antibiotiques dans l’élevage en Europe. Des efforts supplémentaires restent nécessaires, y compris en Belgique

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a publié le neuvième rapport de l’ESVAC (European Surveillance of Veterinary Antimicrobial Consumption) sur la vente de médicaments vétérinaires antibactériens en 2017.

Antibiotiques critiques en médecine vétérinaire : même prudence lors de l’utilisation malgré l’annulation temporaire de la législation

Les mesures restrictives belges pour les antibiotiques critiques en médecine vétérinaire n’ont jamais été notifiées à l’Union européenne. C’est pourquoi elles ne sont temporairement plus en vigueur. Il est demandé aux vétérinaires d’utiliser quand même ces antibiotiques avec la même prudence et uniquement dans les mêmes conditions qu’auparavant.

Suspension d’une disposition de la loi concernant les indisponibilités de médicaments

L’article 3, 2°, de la loi du 7 avril 2019 concernant les indisponibilités a été suspendu ce 18 juillet 2019 par la Cour constitutionnelle.

La notice électronique est-elle aussi efficace que la version papier ? Évaluation du projet pilote e-PIL

Le projet pilote e-PIL, lié à l’utilisation de la notice électronique, a débuté l’année passée. Les pharmaciens hospitaliers recevront prochainement une enquête en ligne visant à évaluer le projet, un an après son lancement.

Disponibilité limitée de Clamoxyl I.V.-I.M. pour injection ou perfusion : recommandations pour les pharmaciens hospitaliers et les médecins spécialistes

En raison d’une pénurie de matières premières pour le médicament Clamoxyl I.V.-I.M., la firme GSK ne peut produire que 40 % de la quantité qui est nécessaire chaque année. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et l’INAMI émettent des recommandations pour les pharmaciens hospitaliers et les médecins spécialistes dans les hôpitaux.

Nouvelle diminution significative de l’usage d’antibiotiques dans l’élevage. La Belgique peut réduire sa consommation de moitié en dix ans.

Les résultats de 2018 confirment la tendance des années précédentes avec une consommation en baisse de 12,8 % de mg de substance active/kg de biomasse par rapport à l’année passée. C’est à nouveau la plus forte baisse en un an depuis 2011, pour la deuxième année consécutive. Par rapport à l’année de référence 2011, il s’agit d’une diminution totale de 35,4 %.

Antibiotic Awareness Week : collaborer afin de réduire la résistance aux antimicrobiens.

La lutte contre la résistance aux antimicrobiens (RAM) est, selon l'Organisation mondiale de la Santé, l'un des grands défis de notre société. Les maladies se transmettent de l'être humain à l'animal et inversement, les actions de prévention de lutte contre les RAM doivent donc s'adresser aussi bien au secteur humain que vétérinaire et même au niveau de l'environnement. C'est pourquoi l'AFMPS s'engage fortement, avec toutes les autorités concernées, dans une approche intersectorielle contre la RAM, selon le principe de « One World One Health ».

11-20 de 50 résultat(s)